La muraille de Chine est un lieu qui a suscité beaucoup de légendes, « La grande muraille » compte l’une d’entre elles. Une armée secrète de guerriers chinois combattent une invasion de monstres, et tentent de les retenir de l’autre côté de la muraille. Mais pour combien de temps y parviendront-ils encore ?

La Grande Muraille (The Great Wall)

Pour les amateurs de films d’action, « La grande muraille » est un film qui vous convaincra. Ce film raconte l’histoire de William (Matt Damon), un mercenaire atterrissant par hasard devant la muraille de Chine avec son acolyte Tovar (Pedro Pascal), où tous deux se font emprisonner dans les geôles de la Muraille. Sur cette muraille, une armée super-entrainée se prépare à combattre. Mais pourquoi avoir bâti une telle muraille ? Qu’est-ce qui pourrait légitimer une pareille infrastructure ? William et Tovar vont bientôt découvrir qu’une horde de monstres s’abat comme un fléau chaque soixante ans sur la muraille, afin de tenter de la percer et d’accéder ainsi à la capitale, où les conséquences seraient dévastatrices. Le commandant Lin May (Jing Tian), véritable héroïne féministe aux allures de Mulan, est aux commandes de cette armée et tente tant bien que mal de repousser ces mortels envahisseurs, toujours plus redoutables. William et Tovar ont comme plan de s’évader avec l’aide de Ballard (Willem Dafoe), un mercenaire prisonnier de la muraille depuis 25 ans, et d’emmener avec eux la fameuse poudre noire, une arme explosive redoutable valant une fortune. Mais le temps est compté pour eux, car plus les heures passent, plus les monstres se rapprochent de la muraille…

Ce véritable film de guerre commence très vite, les actions s’enchaînent et l’histoire est très rythmée tout du long, ce qui fait qu’on rentre très vite dans cet univers aux images magnifiques. Des visions de la muraille de Chine dans le brouillard, du Palais de la Cité interdite ou encore de l’intérieur de la muraille avec l’armée de guerriers en train de s’entraîner nous emmènent dans un univers captivant et merveilleusement bien rendu à l’écran. Le sens de l’humour accompagne également l’histoire, et le réalisateur est bien parvenu à entremêler action et développement des personnages, sans que l’un n’empiète sur l’autre. Cependant, l’accent est presque trop mis sur le visuel, au détriment malheureusement du narratif. Malgré un tas de rebondissements qui maintiennent notre attention, l’histoire manque parfois un peu de logique et reste assez simpliste. 

La version DVD Blu-Ray offre de nombreux bonus, comme un entretien avec le réalisateur Zhang Yimou, qui avait déjà réalisé le film « Epouses et concubines » en 1991, ainsi que des explications quant à la création de l’univers du film, et ses effets visuels. Le coffret DVD offre aussi de nombreuses scènes coupées, dont la plupart servent à mieux développer le personnage de Ballard, son histoire, ainsi que son plan d’évasion. Le voyage de Matt Damon en Chine est également retracé, ainsi que le déroulement du tournage. 

En conclusion, on se laisse prendre par ce film d’action très rythmé, bien que malheureusement l’accent ayant trop été mis sur l’esthétique, le narratif soit parfois un peu laissé de côté. Mais la présence de Matt Damon en tant que personnage principal rattrape ce point négatif, avec une performance éblouissante et très réaliste une fois encore de la part de l’acteur.

  • De Zhang Yimou
  • Avec Matt Damon, Jing Tian, Pedro Pascal et Willem Dafoe
  • Legendary East
« La grande muraille » : un régal pour les yeux
3.5Note Finale