À chaque été son lot de blockbusters. Si en 2016, nous avons eu par exemple Suicide Squad et L’Âge de glace 5, certes, des films qui n’ont pas marché, cette année risque d’être un peu différente, et même de créer la surprise générale avec un film très attendu par les fans du film culte « Le Cinquième Élément ». Un blockbuster qui pour la première fois n’est pas 100 % américain mais bien français, voir, très européen.


Valérian et la cité des mille planètes, la nouvelle superproduction de Luc Besson, qui bénéficie déjà de l’engouement des internautes dans le monde entier, risque fort d’être le carton tant attendu par les Français et bien entendu par les nombreux fans du réalisateur impatients du 26 juillet 2017, date de sortie dans les salles pour cette adaptation d’un classique de la bande-dessinée qui s’annonce déjà comme un projet à la hauteur de ses ambitions. En effet, entre un casting prestigieux, une base de fans assurée par le culte autour de la BD et le talent maintes fois prouvé de son réalisateur, Valérian et la cité des mille planètes s’offre déjà toutes les chances de trouver son public en Europe mais aussi à l’internationale. La preuve en 5 points d’un succès assuré !

1 Une bande-dessinée culte de la science-fiction
Si on verra pour la première fois Valérian sur grand écran, le personnage est loin d’être un inconnu du grand public. La bande-dessinée Valérian et Laureline, créée par Pierre Christin, Jean-Claude Mézières, présent cette année au NIFFF le 6 juillet à l’occasion du New Worlds of Fantasy – Littérature fantastique contemporaine ; et Évelyne Tranlé, fait office de classique dans le monde du space-opéra et de la science-fiction. Parue pour la première fois à la fin des années 60, elle suit le destin d’un couple d’agents spatio-temporels qui voyage à travers le temps et la galaxie pour effectuer les missions qui leur sont confiées par Galaxity, la capitale de l’Empire Terrien. D’ailleurs, cette même trame à fait l’objet en 2007 d’un dessin animé frano-japonaise dans la plus pure tradition des mangas.

2 Retour aux sources pour Luc Besson
Avec tous les films que nous avons la chance de voir chaque année, il faut savoir que près d’un film par an depuis les années 80 portent la marque de fabrique de Luc Besson, comptant ainsi parmi les cinéastes les plus prolifiques de sa génération. Le réalisateur présente une filmographie incroyable et diversifiée, s’attaquant aussi bien aux films dramatiques qu’aux films historiques, sans oublier le fantastique, et même les films pour enfants. Mais jamais Luc Besson n’a autant fait sensation que dans le domaine de la science-fiction comme fût le cas avec le cultissime « Le Cinquième Élément », avec Bruce Willis et Milla Jovovich, sortie en 1997 et qui par la suite fût nommé huit fois aux César et aux Oscar, obtenant trois récompenses dont le César du meilleur réalisateur. Un genre qui a marqué toute une génération par ses effets spéciaux hors du commun et sa trame originale. Un domaine qu’il avait plus ou moins abandonné et qu’il réinvestit avec plaisir dans ce nouveau long-métrage très attendu par les professionnels du milieu et par les nombreux fans.

3. Un casting Hollywoodien et jeune pour un large public
Si Marvel l’a bien compris, il faut pouvoir toucher un large public et surtout jeune pour se faire beaucoup d’argent et Valérian suit justement cette fameuse règle commerciale donnant ainsi vie à ces personnages cultes avec un casting à la fois éclectique et bankable. Le rôle principal a été confié à l’acteur Dane Dehaan. À 30 ans, l’acteur affiche une belle filmographie, entre films indépendants et superproductions. Aussi à l’aise dans le dérangeant « A cure for life » que dans « The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros », le comédien pourrait mettre d’accord les fans de blockbusters et les amateurs de films de genre. Quant à son couple dans le film, le jeune public retrouvera Cara Delevingne. La star britannique montante, que certains l’ont découvert en tant que top-modèle, réoriente pour l’instant sans faute sa carrière vers le cinéma. Récemment, on a pu l’apprécier dans « La Face cachée de Margo » et « Suicide Squad », prouvant elle aussi qu’elle pouvait briller dans un film intimiste aussi bien que dans une superproduction. D’autres grandes stars, comme Rihanna, John Goodman, Clive Owen, Rutger Hauer, Ethan Hawke et Alain Chabat pour le côté français, viennent compléter cette brillante distribution internationale.

4. Un défi de taille et inédit
Rien que 170 millions d’euros, selon IMDB, c’est le budget qui a été accordé au tournage de Valérian et la cité des mille planètes. Un chiffre digne des productions américaines les plus onéreuses qui en fait le film français le plus cher de l’histoire. Une production incertaine pour Luc besson qui a d’abord cru qu’il serait contraint de tourner en Hongrie à cause des crédits d’impôt français qui lui donnait droit à 0 % des crédits à cause de la langue anglaise de son film. Heureusement, un problème résolu par l’intervention de l’ancienne ministre de la Culture Fleur Pellerin et qui du coup a permis que le tournage ait lieu dans les studios de la Cité du cinéma, le pôle cinématographique français créé par Luc Besson lui-même.

On se retrouve ici avec un projet de taille et aux enjeux considérables pour Europacorp, la société productrice, car le film Valérian devrait permettre à l’entreprise d’étendre son influence aux États-Unis en le distribuant par eux-mêmes sur place. Le directeur général Christophe Lambert affirmait aussi aux Echos en mai 2015, qu’il s’agissait de leur Star Wars et que cette franchise a le potentiel pour au moins dix films. De quoi mettre la pression aux principaux dirigeants avec le succès de Valérian.

5 Une première bande-annonce prometteuse
Les premiers extraits animés de Valérian ont été dévoilés le 10 novembre dans une bande-annonce digne des Star Wars. Effets spéciaux incroyables, univers ultra riche, tension amoureuse et palpable entre les personnages principaux et créatures fantastiques, c’est décidément une bande-annonce qui semble dévoiler tout le potentiel du film et qui du coup laisse présager que ce sera bien le film incontournable de l’été 2017.

Valerian and the City of a thousand Planets
(Valérian et la Cité des milles planètes)
FR – 2017 – SciFi
Réalisateur: Luc Besson
Acteur: Dane Dehaan, Cara Delevingne, Ethan Hawke, Clive Owen, Rihanna
© Pathé Films
26.07.2017 au cinéma
www.valerianmovie.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.