Après le succès de « Nos étoiles contraires », un autre roman de John Green est adapté au cinéma et revient, comme son prédécesseur, sur les aléas et les difficultés de l’adolescence. Cette fois-ci, « Paper Towns » est réalisé par Jake Schreier, responsable de l’excellent « Robot & Frank » sorti en 2012. Malheureusement, « Paper Towns » est loin d’être une réussite et possède les mêmes défauts que « Nos étoiles contraires ». Difficile donc de ne pas remettre en doute les qualités d’écrivain de John Green.

Après une sublime introduction toute en mélancolie qui se termine par une course en voiture à travers la ville durant laquelle les personnages semblent suspendus dans le temps, le film s’écroule petit-à-petit jusqu’à sombrer dans un néant difficilement compréhensible au vu de ce qui précède. Les clichés se succèdent tout au long du film, et les acteurs ne semblent pas y croire, à commencer par le mannequin Cara Delevingne, qui balade ses sourcils contrariés sans réelle conviction. À une époque où le jeu vidéo réussit parfaitement à dépeindre les aléas de l’adolescence (voir le chef-d’œuvre « Life is Strange »), il est regrettable qu’un film comme « Paper Towns », qui avait toutes les cartes en main pour être une totale réussite, se plante finalement sur toute la ligne. Espérons que Jake Schreier retrouve l’inspiration qu’il avait sur son premier film et que « Paper Towns » ne soit bientôt qu’un mauvais souvenir.

Paper Towns – la face cachée de Margo

Paper Towns – la face cachée de Margo
De Jake Schreier
20th Fox

Paper Towns – la face cachée de Margo
1.0Note Finale