« Halloween Kills » : « Le mal meurt cette nuit ! » Mais lequel ?

L'heure de la rébellion est arrivée.

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Une quarantaine d’années après la sortie du désormais culte « La Nuit des masques » et tout ce qui s’ensuivit jusqu’au second opus en 2018, John Carpenter présente son 3ème volet bien gore et plutôt maîtrisé. Attention, âmes sensibles s’abstenir !


Les 3 générations de Strodes n’en reviennent pas ! Non seulement, elles ont survécu au dangereux piège qu’elles ont tendu et ayant véritablement tué Michael. Mais en plus, elles ont survécu à cette persécution familiale perdurant depuis très longtemps. C’est donc grièvement blessée que la doyenne du trio Laurie Strode, arrive à l’hôpital pour se faire soigner. Cependant et malgré leur plan, grâce à (ou à cause de) l’acharnement et la folie surhumaine de Michael Myers, il arriva finalement à s’extirper des flammes afin de commettre d’autres atrocités autour de lui. Fidèle à sa lame toujours aiguisée, il accomplira tellement d’horreur, que certains survivant-e-s et habitant-e-s d’Haddonfield vont s’associer avec Laurie, Karen et Allyson Strodes (soit la fille et la petite-fille) avec l’intention d’exterminer ce tueur paraissant invincible. Une milice va donc se créer et arpenter les rues de la petite ville pour le trouver et le tuer. Bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu néanmoins au final, une forme de mal se terminera véritablement cette nuit…

Suite à l’incroyable succès d’ « Halloween » en 2018, plus de 255’000’000 millions de dollars avec un budget d’à peine 10’000’000 millions, il fut rapidement décidé que de nouveaux opus se feront. Ainsi, « Halloween Kills » sortant en 2021 tient très bien ses promesses horrifiques et sanguinaires. Reste à espérer qu’ « Halloween Ends » prévu en 2022, demeurera autant savoureux.

Avec ce second opus, pour rappel toutes les autres suites diffusées dans les salles obscures entre 1981 et 2002 sont écartées, le fameux monstre au masque revient en force. L’histoire s’enchaîne donc directement après celle de 2018 et s’intensifie au fur et à mesure. Bien évidemment, l’hémoglobine reste plaisante et gicle à souhait.

Au niveau de la distribution, la fidèle Jamie « Laurie Strode » Lee Curtis (« A couteaux tirés ») se montre une nouvelle fois, persévérante, lucide et enragée face au tueur au couteau qu’est « Michael Myers ».

Ce dernier est toujours incarné par l’inoubliable Nick Castle (« August Rush ») dans ce rôle mécanique et implacable. A ses côtés, le cascadeur et comédien Aidon Armstrong (« Loki ») qui le seconde pour une partie des mouvements et des cascades de l’homme au masque.

Avec « Halloween Kills », « Michael » impressionne et effraye une fois encore par le biais de sa froideur et son insensibilité fort bien interprétée par Nick Castle. Quant au reste du casting, en tête d’affiche et aux côtés de Jamie Lee Curtis, il demeure une nouvelle fois majoritairement féminin.

Une plus-value toujours appréciable et intéressante, car Judy Greer (« La Planète des Singes – Suprématie ») jouant « Karen Strode » et Andi Matichak (« Son ») incarnant « Allyson Strode » se démarquent comme des femmes fortes.

Mais surtout, autant déterminées et proches de la folie que leur grand-mère « Laurie Strode ». Les spectateurs-trices pourront même parfois s’interroger pour savoir qui a le plus de démence entre elles.

Si les têtes d’affiche et seconds rôles n’ont pas de dialogues exceptionnels, la brutalité d « Halloween Kills » rattrape rapidement l’aspect un peu décevant des dialogues. Cependant, l’intrigue captivera certainement très vite les spectateurs-trices appréciant ce genre de films d’horreur.

En fin de compte et même si la franchise « Halloween » a tendance à s’étendre un peu trop, entre les reconstitutions des décors, les atmosphères angoissantes recréées et surtout, les morts spectaculaires et efficaces, le récent opus prouve que le sentiment d’effroi fonctionne encore auprès des aficionados et des amateurs-trices appréciant des réalisations comme « Halloween ».

Halloween Kills
USA – 2021
Durée: 1h46 min
Thriller, Horreur, Epouvante
Réalisateur: David Gordon Green
Casting: Jamie Lee Curtis, Judy Greer, Andi Matichak, Nick Castle, James Jude Courtney, Will Patton
Universal Pictures
20.10.2021 au cinéma

- Publicité -

Vitalina Varela

ZAHORÍ

La Pièce rapportée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -