Suite aux attentats du 11 septembre 2001, une unité des forces spéciales composée de 12 soldats, appelée les bérets verts, et dirigée par le capitaine Mitch Nelson a été envoyée en mission secrète en Afghanistan pour apporter son aide aux Afghans dans leur lutte contre les talibans.

Accueillie sur place après leur largage par un chef de guerre locale, l’unité dont le nom de code de la mission était Task Force Dagger, a dû faire équipe avec le général Abdul Rachid Dostum. Celui-ci était l’un des dirigeants de l’Alliance du Nord, un groupe armé musulman afghan luttant contre les talibans et leur régime politique, l’Émirat islamique d’Afghanistan.

Le but de la mission, délivrer Mazaâr-e Charîf, la quatrième plus grande ville d’Afghanistan.

En raison des terrains accidentés, des reliefs montagneux et de l’absence de route, c’est à cheval que la guerre contre les talibans doit avoir lieu. Un appui aérien permettant le largage de bombes sur des zones précises va permettre aux troupes d’avancer.

Horse Soldiers est le premier long-métrage de Nicolai Fuglsig, ancien photojournaliste danois.
Dans ce film, les acteurs ont dû apprendre, outre le maniement des armes, à monter à cheval. Tirés d’une histoire vraie, les acteurs se sont retrouvés dans la même situation que celle vécue par les gars des Forces Spéciales.

Dans le rôle du capitaine Nelson, le flamboyant Chris Hemsworth, le seul qui savait monter à cheval et qui a su si bien prendre soin de son équipe, bref le héros ou mieux encore, le Rambo du film. La mission était composée de douze hommes, mais en réalité, on ne parle que de trois ou quatre de ses membres. Le plus charismatique et attachant des personnages du film a été de loin Navid Negahban dans son rôle du général Dostum.

Un film à la gloire des Américains, mais qui fait aussi la part belle à ces valeureux guerriers de l’Alliance du Nord qui se sont battus pour libérer leur pays du joug des talibans. Une alliance américano-afghane, un tel mélange des cultures n’était pas banal. Sans compter que les différentes factions de cette Alliance du Nord se battaient également entre elles.

Des bombardements à gogo, des armes capables de tirer des milliers de cartouches sans avoir besoin d’être rechargées, de la testostérone à foison, de l’héroïsme, en clair une américanerie divertissante, entre le film de guerre et le western, mais peu au fait des réels événements historiques, même si cette mission a réellement eu lieu.

Bonus : interview des vrais membres de la mission.

  • De Nicolai Fuglsig
  • Avec Chris Hemsworth, Michael Shannon, Michael Pena, Navid Nagahban
  • Metropolitan FilmExport
Horse Soldiers : entre guerre et western
3.0Note Finale