Le dernier film d’action de Rob Cohen est décevant. Il met en scène des cambrioleurs dans une zone sinistrée.

Il y a des réalisations que l’on imagine déjà mauvaises, avant même de les avoir visionnées. C’est le cas du film d’action «Hurricane».

En me procurant le dernier long-métrage de Rob Cohen, je me suis demandé comment le célèbre réalisateur américain pourrait nous divertir avec un scénario aussi rocambolesque. A la fois film catastrophe (c’en est une !) et attaque à main armée, cette création nous déçoit dès les premières scènes.

Willy et Breeze Rutledge sont inséparables. Dans leur jeunesse, ces deux frères ont survécu, miraculeusement, au passage de l’ouragan «Andrew» qui a ravagé en totalité, la localité de Gulfport.

On les retrouve quelques années plus tard. Willy, marqué par cet événement, est devenu météorologue professionnel. Son job, consiste à affronter les tempêtes à bord d’un véhicule blindé et de secourir les personnes piégées par les caprices de la météo. Les ouragans sont fréquents dans le Sud des États-Unis et son travail n’est pas de tout repos.

Son frère aîné, choqué lui aussi, n’a pas suivi la même voie. Alcoolique et solitaire, ce mécanicien de profession se fiche royalement des tornades, aussi violentes qu’elles soient. Il attend que la mort vienne le chercher dans son garage qui lui sert aussi de logement.

Alors que l’on annonce l’arrivée imminente d’un terrible ouragan de Force 4, dénommé «Tammy». Willy et Breeze se préparent à l’affronter. Les autorités ont déclenché un plan d’évacuation et les habitants de Gulfport commencent à fuir vers le Nord. Seuls quelques camions de la Réserve Fédérale contenant des caisses de billets usagés ont l’autorisation de continuer leur route et de se rendre sur place…

La combinaison de mêler catastrophe naturelle et brigandage n’est pas nouvelle. En 1998, déjà, «Pluie d’enfer» mettait aux prises Morgan Freeman et Christian Slater dans une zone apocalyptique. D’autres films du genre ont vu le jour par la suite, sans succès.

Si dans le dernier long-métrage de Rob Cohen, le braquage est plus ou moins crédible, la partie «survival» est beaucoup moins réussie. L’ouragan «Tammy» se veut violent par moment, avec d’étranges périodes d’accalmie lorsque les personnages sont sous les projecteurs. Certaines scènes du film frôlent même le ridicule.

Rob Cohen n’est pas un amateur. «Hurricane» est son 39ème film. On lui doit de nombreuses réalisations qui ont cartonné au Box-Office. Les plus connues sont: «un voisin trop parfait», «Fast & Furious», «La Momie / temple de l’Empereur Dragon» et «xXx». Ce n’est pas, non plus, son premier film catastrophe, car il a tourné le surprenant «Daylight» en 1996.

Représenter un phénomène aussi imprévisible que l’ouragan «Tammy» a nécessité des semaines de préparatifs. Les acteurs principaux Toby Kebbell et Maggie Grace ont régulièrement été exposés à la violence de vents déchaînés et de pluies torrentielles. Le tournage, en Bulgarie, a duré 11 semaines. L’équipe s’est aussi rendue en Angleterre pour réaliser les course-poursuites et les fusillades.

Au casting nous trouvons aussi, Ryan Kwanten, connu pour son rôle dans la série vampirique «True Blood» ainsi que le charismatique Ralph Ineson, présent dans la deuxième saison de «Game of Thrones».

Dotée de décors sombres et négligés et d’une bande originale plutôt discrète, cette réalisation présente peu d’intérêt, mis à part du suspense et quelques bons effets spéciaux.

Ce Blu-Ray contient en complément, les bandes-annonces de films ainsi qu’un documentaire sur le tournage.

  • Réalisateur: Rob Cohen
  • Scénaristes: Scott Windhauser, Jeff Dixon, Anthony Fingeton, Carlos Davis.
  • Avec: Tobby Kebbell (Will), Maggie Grace (Casey), Rayan Kwanten (Breeze), Ralph Ineson (Perkins), Melissa Bolona (Sasha).
  • Production: Foresight Unlimited
  • Distributeur: M6 Vidéo.
Hurricane : pas convaincant !
1.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires