Ce long-métrage inspiré de la vie d’Iqbal Masih est un hymne à l’innocence. Un dessin animé qui traite d’un sujet profond, des rêves hauts en couleur, une merveille pour les yeux !

Iqbal décide un jour de partir au marché pour essayer de vendre sa chèvre, il souhaite pouvoir aider sa mère à payer les médicaments de son frère aîné, très malade.

Commence alors pour lui un périple qui le mènera sous les jougs d’un homme qui achète les enfants afin de les rendre esclaves, les force à travailler dans son atelier de tapis, en leur promettant la liberté une fois qu’ils auront payés leur dette, mais ce jour n’arrive jamais…

Cependant, Iqbal a un don, il sait tisser avec un point rarissime, son maître voudrait exploiter ce don, car cela lui permettrait de payer toutes ses dettes, mais Iqbal va s’affranchir et trouvera le moyen de libérer tous les autres enfants…

Ce dessin animé nous présente le travail des enfants dans le monde d’une façon touchante, à travers les yeux d’Iqbal, nous vivons avec lui ses peurs, ses rêves et son courage.

Nous nous imprégnons de l’histoire d’Iqbal, nous devenons conscients de la dure réalité que vivent tous ces enfants forcés à travailler du matin au soir, nous devenons complices car nous savons et ne faisons rien. Combien d’enfants ont perdu leur âme d’enfant, leur innocence et leur rêves dans ce monde ?

C’est un film émouvant, pédagogique et touchant qui nous fait prendre conscience, pour ne plus jamais fermer les yeux face à leur histoire.

Iqbal l’enfant qui n’avait pas peur
5.0Note Finale