La musique accompagnant les films des Wachowski a, depuis « Matrix », toujours été de haute volée, et ce n’est pas le dernier chef-d’œuvre de Michael Giacchino (retrouvant le duo six ans après « Speed Racer ») qui viendra mettre un terme à cette lancée. Se basant sur des ambiances féériques allant de pair avec les thèmes abordés à l’écran, le compositeur élève ses partitions d’influences renvoyant aux plus grandes B.O. de tous les temps. Qu’il s’agisse d’élans gothiques elfmaniens ou de crescendos dynamiques williamsiens, Giacchino s’évertue à harmoniser les atmosphères, passant de l’inquiétant (le chœur lancinant de « The Abrasax Family Tree »), au martial (« Flying Dinosaur Flight »), pour enfin plonger dans l’épique (« The Shadow Chase », « Abdicate This ! »). Si certains rares passages semblent raviver des mouvements de son « Star Trek » (« Nero Death Experience »), ceux-ci n’en sont que mieux transcendés pour conter au spectateur une histoire à travers sa musique. Voilà ce qui arrive quand elle composée avant le tournage. À savourer sans retenue – comme le film ?

Jupiter Ascending
Michael Giacchino
WaterTower Music

[Alexandre Rallo]