21 C
Munich
lundi, mai 20, 2024
- Publicité -

Kingsglaive : film tout public ou destiné uniquement aux fans de Final Fantasy ?

Kingsglaive est, après « Les créatures de l’esprit » et « Advent Children », le troisième long-métrage issu de l’univers du jeu vidéo Final Fantasy. Il sert de prologue au 15ème épisode de la saga dont la sortie sur PS4 et Xbox One est prévue pour la fin de l’année. Du coup, la question peut être posée : est-ce un film qui pourrait être apprécié par tous ou une connaissance plus ou moins accrue du jeu est-elle nécessaire pour pleinement profiter du spectacle offert ?


Il est toujours délicat de juger un film s’inscrivant dans un plan cross média dont le point de départ est un jeu vidéo qui a une longue histoire derrière lui et un univers extrêmement riche. Le néophyte tant comme le gamer accro à la saga s’accorderont au moins sur un point : le film est visuellement superbe, les décors sont somptueux et très détaillées, les animations d’une qualité tellement impressionnante que l’on pourrait presque oublier qu’il s’agit d’images de synthèse. Ainsi, d’un point de vue technique, il n’y a rien à redire c’est une réussite totale et le spectateur en prend plein les yeux.

Maintenant le visuel ne fait pas toute la qualité d’un long-métrage, d’autres éléments sont pris en ligne de compte et c’est ici que la frontière pourrait être tracée entre les fins connaisseurs et ceux qui ignorent tout de l’œuvre de Square Enix (les développeurs du jeu). Certes, la base de l’intrigue reste relativement classique et prévisible : une bataille fait rage au sein du royaume magique de Lucis, qui abrite le Cristal sacré, menacé par la surpuissance de l’empire de Niflheim, ce dernier ne reculant devant rien pour s’emparer du dit Cristal.

Mais même avec un scénario qui fait simple et privilégie clairement l’action, le tableau garde quand même quelques zones d’ombres pour le novice en la matière car on sent que le potentiel de Kingsglaive vient essentiellement du fait qu’il est un complément, une sorte de pont entre deux épisodes de la saga vidéo ludique et non une œuvre indépendante.

Peut-être Square Enix pourraient-ils lancer un vrai projet cinématographique car avec une telle prouesse technique et un univers aussi varié, c’est dommage que le grand public ne puisse pleinement en profiter.

Kingsglaive – Final Fantasy XV
De Takeshi Nozue

 

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -