7 ans après « Tonnerre sous les Tropiques », Ben Stiller est de retour devant et derrière la caméra avec une œuvre qui s’éloigne des comédies parodiques qui ont fait son succès et s’inscrit plutôt dans la tradition des comédies de Capra. Pour sa 5ème réalisation, Stiller livre sa propre relecture d’un classique de la comédie américaine. Walter Mitty est un homme introverti qui s’évade dans son imaginaire. Employé au magazine Life, il va être contraint de partir à l’aventure à travers le monde afin de récupérer le négatif de la couverture du dernier numéro papier.

Au travers d’un traitement narratif simple, Stiller aborde brièvement différents genres et livre ainsi quelques séquences visuellement inventives lors des absences de Mitty. Cette comédie aux échos mélancoliques et nostalgiques se distingue également par la qualité des dialogues et l’efficacité de certaines situations comiques. Le réalisateur américain a tourné entièrement son film en pellicule. Un parallèlle entre le métier de son personnage principal (développeur sur pellicule) et son métier de metteur en scène peut ainsi être tiré. En effet, l’arrivée d’un nouveau format (numérique) va boulverser leur milieu professionnel. Cependant, à l’instar de Mitty qui au travers de son aventure va enfin pouvoir vivre une vie rêvée dans le réel, Stiller a pu mettre en image son projet (révé ?) avec un support bien réel. Les aventure de Mitty sont rythmées par une excellente bande originale, regroupant notamment plusieurs morceaux de José González. Avec « La Vie rêvée de Walter Mitty », Ben Stiller livre une œuvre atypique drôle et émouvante et signe ainsi son meilleur film.

La Vie rêvée de Walter Mitty
De Ben Stiller
Avec Ben Stiller, Kristen Wiig…
20th Century Fox

A propos de l'auteur

Articles similaires