« Le ciel attendra » ou l’histoire de quelques filles qui se font embrigader pour rejoindre la Syrie. La question cruciale: pourront-elles un jour reprendre leur vie d’avant ?



Dans l’intimité de quelques filles, nous comprenons à quel point la menace est présente partout, jusque dans nos foyers, au travers d’internet et de nos téléphones portables. Ces filles qui se font embrigader et basculent dans le fanatisme, pour rejoindre la Syrie, reçoivent un lavage de cerveau comme dans une secte, elles vont jusqu’à renier leurs origines, s’effacer et perdre leur identité, elle se plient à tout ce que leur « prince » leur demande, celui qu’elles pensent épouser en arrivant en Syrie. Il les veut pures, vierges et soumisses alors qu’en réalité un tout autre destin les attend. Leur « prince » est déjà marié et elles ne le rencontreront probablement jamais, son rôle est celui de les persuader de tout quitter pour lui et pour Allah.


Avec ce film, nous comprenons la douleur des parents qui sont confrontés à des enfants qu’ils ne reconnaissent plus, qui cherchent à comprendre l’incompréhensible, la raison pour laquelle ces jeunes filles qui, en apparence, ont tout mais qui décident de tout quitter ? Et qui sont prêtes à commettre un attentat suicide ? « Le ciel attendra » nous montre qu’avec internet, la menace est partout, nos enfants nous sont volés au sein de notre propre foyer et cette menace nous suit comme notre propre ombre.

La réalisatrice Marie-Castille Mention-Schaar nous livre un film où le sujet est complètement d’actualité avec un ton juste, deux actrices excellentes dans leurs rôles : Noémie Merlant (Sonia) et Naomi Amarger (Mélanie) et une mise en scène magnifique. Un film puissant, poignant et douloureux, à voir et revoir !

Réalisatrice: Marie-Castille Mention-Schaar
Avec: Noémie Merlant, Sandrine Bonnaire, Yvan Attal, Noémie Amarger
Distributeur: Dinifan

 

"Le ciel attendra": ados et enrôlement djihadiste
4.0Note Finale