13.9 C
Munich
mercredi, mai 29, 2024
- Publicité -

Le Noël de Teddy l’ourson et sa belle arrivée dans la vie de Marianne

Marianne et Teddy passeront-ils Noël ensemble ?

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Inspiré du conte du Norvégien Alf Prøysen, « Teddybjørnens jul » en version originale, reste un beau long-métrage pour les enfants. Sorti dans les salles nordiques en hiver 2022, ce film remporta plusieurs prix et une année plus tard, sa distribution en devint même internationale.


Marianne se sent heureuse ! Noël arrive bientôt et elle a presque fini la décoration de leur sapin. C’est sans compter sur son imagination débordante… Elle a souvent l’impression de voir des êtres vivants. Après quelques mésaventures à leur arbre et l’arrivée des grands-parents, la famille va découvrir l’absence de l’ingrédient capital quant au riz au lait du souper. Marianne ira le chercher. S’arrêtant sur sa route au marché de Noël, elle va se sentir rapidement attirée par l’ourson en peluche Teddy. Qui se gagne par un tirage au sort qu’elle perdra. Si elle s’imagine avoir trouvé, puis perdu sa peluche favorite, Teddy lui, rêve plutôt de découvrir le monde grâce à une personne riche l’emmenant voyager autour du monde. Pour lui, l’argent ne fait pas le bonheur, mais contribue. Entre son espoir et la tristesse de Marianne, ils ne semblent pas pouvoir et vouloir vivre ensemble. Pourtant, la magie des fêtes est là. Et certains vœux pourraient se réaliser avec l’aide du… Père Noël ?

Écrit en 1950 par le romancier, compositeur, musicien ou encore poète susmentionné dans le chapeau, « Le Noël de Teddy » connu un joli succès dès sa sortie et par la suite, au travers des adaptations télévisées et cinématographiques en Norvège.

S’il s’avère difficile de déterminer à quel point la réalisation pour les enfants respecte le conte, les aspects traditionnels et culturels norvégiens donnent l’impression d’avoir été grandement honorés au travers des décors, de l’habillement et des dialogues qui datent des années 1970.

Le succès de ce film dans cette contrée fut tel, qu’une exportation en Europe et aux États-Unis s’avéra rapidement nécessaire pour le cinéaste Andrea Eckerbom (« The Wave ») et la production. Ainsi, au pays de l’Oncle Sam, c’est Zachary Levi (« Shazam! ») qui prêta sa voix à l’ourson.

En version originale, l’acteur John F. Brungot double la peluche. Plutôt méconnu en Europe centrale, son talent et sa polyvalence au niveau du 7ème Art dans son pays, se confirment une nouvelle fois par le biais de cette fiction familiale.

Par rapport à la distribution, aucun-e acteur-trice ne s’avère connu en Suisse romande. Néanmoins et à part la jeune Marte Klercke-Nilssen qui joue « Marianne », la plupart de ses collègues ont déjà une solide expérience face aux caméras.

Si une majorité tourne uniquement pour des réalisations norvégiennes, il est arrivé à une partie d’entre eux-elles, de participer à des grosses productions internationales. Ainsi, Jan Gunnar Røise (« Roger, le papa ») participa à la réadaptation, pas forcément réussie, de « The Thing » en 2011.

Dans tous les cas et grâce à l’équipe dudit film qui la dirigea et soutint à merveille, Marte (« Marianne ») porte ce charmant long-métrage avec efficacité et une belle énergie percevable dès sa 1ère scène.

Par ailleurs, sa palette d’émotions interprétées, qu’il s’agisse de la malice, la joie ou la manière dont elle suit son instinct, laissent la possibilité aux spectateurs-trices (petits et grands) de mieux cerner l’importance de l’histoire.

Très soignée, orientée sur un Noël norvégien traditionnel (dont une partie des coutumes demeurent intéressantes à découvrir, comme la mystérieuse amande…), « Le Noël de Teddy l’ourson » s’adresse à un jeune public.

Attention toutefois, selon l’âge de certains enfants, ils pourraient trop vite comprendre la réalité de la magie de Noël… Cela peut donc créer quelques problématiques familiales dont de nombreux parents s’en passeraient indéniablement.

Néanmoins, cette vérité sous-entendue respecte les légendes. Si l’histoire de « Marianne et Teddy » ressemble parfois à un téléfilm et contient des effets numériques moins réussis qu’avec de véritables marionnettes, sa trame divertit.

Elle amuse également et permet de réaliser à quel point les repas en famille pendant les fêtes de fin d’années, peuvent être importants. Des cadeaux à l’arrivée insoupçonnable du « Vieux Monsieur à la barbe blanche », l’enchantement de cette période ravit aussi par le biais de bonnes découvertes au sein des salles obscures.

Le Noël de Teddy l’ourson
NOR – 2022
Durée: 1h20 min
Famille
Réalisateur: Andrea Eckerbom
Avec: Marte Klerck-Nilssen, Mariann Hole, Jan Gunnar Røise, Nader Khademi, Marianne Krogness, Kai Remlov
Elite Film
15.11.2023 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -