Le Transporteur 4 : Héritage (2015)

Frank Martin reprend du service, il a cette fois dans ses valises trois magnifiques femmes qu’il va devoir protéger de la mafia russe.


Après le Sud de la France en 2002, Miami en 2005, Marseille et Odessa en 2008 ce quatrième opus de la série Transporteur nous amène tout droit sur la côte d’Azur. Frank Martin, notre livreur préféré plus rapide que FEDEX et DHL regroupés, vêtu de son habituel costard noir impeccable et de sa cravate unie, roule à pleine vitesse à bord de sa luxueuse Audi S8. Habitué aux livraisons à hauts risques, il gère la situation en respectant les trois règles d’or : 1) ne poser aucune question, 2) ne pas ouvrir les colis et 3) ne pas enfreindre les deux premiers points au risque d’y trouver la mort.

Ce film sponsorisé à outrance par des marques de luxe est assez réussi dans son ensemble, mais comporte beaucoup d’approximations. La première de taille tend à confondre Nice et Monaco, toute personne connaissant vaguement la région se rendra vite compte des différences. D’autre part, les scènes de combat à mains nues ne sont pas crédibles. Frank à beau être un as du Kung-Fu il évite tous les mauvais coups quels que soient le nombre d’adversaires et la situation.

Le Transporteur 4 : Héritage (2015)

Le Transporteur 4 : Héritage (2015)

Pour la première fois, Jason Statham n’a pas repris le rôle du Transporteur. Estimant ne pas être suffisamment rémunéré, il a refusé le nouveau contrat qui lui était proposé. C’est donc Ed Skrein qui joue le remplaçant de luxe. Très bon dans sa nouvelle fonction, il a su palier l’absence de son prédécesseur et donne une nouvelle jeunesse au personnage. On se réjouit de le retrouver dans les deux prochains épisodes.

Le scénario est très intéressant, c’est bien filmé et la musique est appropriée. Les nombreux gadgets du véhicule utilisé dans le film feraient pâlir d’envie James Bond. Beaucoup plus cool que celui-ci, ce film s’adresse à un public jeune certainement enchanté de retrouver la Star de «Game of Thrones» dans cette nouvelle aventure.

La trilogie Transporteur a fait le bonheur d’Europa Corp, la société de production de Luc Besson. Pour un budget cumulé d’environ 73 millions de dollars, les trois films en ont rapporté plus du triple. On n’est donc pas près de voir la fin du cycle.

Le DVD est traduit en français et en anglais et contient des bonus tels que : Frank Martin, une mission très personnelle (résumé), les femmes fatales du transporteur (actrices) et de 0 à 100 pied au plancher (cascades).

Le Transporteur 4 : Héritage (2015)

Le Transporteur 4 : Héritage (2015)
Titre original: The Transporter Refueled.
Durée: 97 minutes
Réalisateur: Camille Delamarre
Avec: Ed Skrein (Frank Martin), Ray Stevenson (Le père de Frank), Loan Chabanol (Anna), Gabriella Wright (Gina), Tatiana Pajkovic (Maria), Wenxia Yu (Qiao), Radivoje Bukvic (Arkady Karazov), Lenn Kudrjawizki (Leo Imasov), Anatole Traubman (Stanislav Turgin), Noémie Lenoir (Maïssa), Samir Guesmi (Inspecteur Bectaoui) & Mikael Buxton (Mafieux Russe).
Dinifan

Le Transporteur 4 : Héritage
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires