Les nouveaux sauvages

Films à sketchs produit par Pedro Almodóvar, « Relatos salvajes » fut la proposition argentine pour l’Oscar du meilleur film étranger de 2014. Les différentes histoires s’avèrent assez brillantes, autant dans leur concept initial que dans leur déroulement, et assument totalement leur humour noir. Le réalisateur Damián Szifron filme les pétages de plombs de ses personnages sans retenue avec un jusqu’au-boutisme débridé. Cette radicalité risque de laisser certains spectateurs sur le carreau mais démarque clairement le film des autres tentatives du genre. On regrette que l’inégalité des segments – inhérente à ce genre de films à saynètes – soit présente dans « Relatos salvajes », alors qu’un léger réarrangement des différentes parties aurait sans doute permis d’alléger le problème de rythme que l’œuvre rencontre parfois. Cela ne limite cependant pas le plaisir d’assister à ces déclinaisons hilarantes et douloureuses de l’humanité et de ses valeurs.

Les nouveaux sauvages
De Damián Szifron
Avec Darío Grandinetti, María Marull
20th Century Fox