Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés en pleine Révolution Française, dans sa période la plus sombre. Des révolutionnaires ont confisqué le Château de Montmirail et les biens de ses propriétaires, des aristocrates en fuite dont la vie ne tient qu’à un fil.

En l’An de grâce 1124, Godefroy de Montmirail et son valet, Jacquouille la Fripouille ont pratiqué la sorcellerie et avalé une potion magique qui les a téléportés par erreur à la fin du XXème Siècle. Dans le deuxième épisode, «Les couloirs du Temps», alors qu’ils pensaient retourner chez eux en ingurgitant une nouvelle potion, nos héros se retrouvent coincés en 1793 au moment de la Grande Terreur de la Révolution Française. Ils sont arrêtés et mis en prison par les hommes de l’accusateur public, Jacquouillet qui n’est autre que le descendant du laquais.

Inquiet de ne pas les voir à la Cour depuis un certain temps et la Guerre approchant, le Roi Louis le Gros les réclame. Ils n’ont que 24 heures pour se présenter, sous peine de perdre leurs comtés, leurs titres et leurs biens. La mission s’avère périlleuse pour nos deux voyageurs qui devront à la fois sauver leur peau, celle de leur famille et retourner au plus vite à leur époque…

Destiné à rassembler les fans de la première heure et les néophytes, «Les Visiteurs – La Révolution» est une suite directe du deuxième opus sorti en 1998.

Si le film est très intéressant historiquement et agréable à regarder, force est de constater que le rire est aux abonnés absents. Il y a certes des blagues par-ci par-là, mais le contexte sévère de la chasse aux aristos, nuit passablement à l’humour.

Jacquouille (Christian Clavier) et Godefroy (Jean Réno) sont fidèles à eux-mêmes. Leur langage reste d’époque moyenâgeuse avec quelques ajouts actuels principalement dû à leurs épopées temporelles.  C’est Karin Viard qui a été choisie pour interpréter la troisième fillotte. Elle est très crédible dans son rôle de femme du grand monde et hurle beaucoup moins que ses devancières Valérie Lemercier et Muriel Robin.

D’autres célébrités sont au casting. Franck Dubosc joue très bien, il est amusant et endosse parfaitement son personnage de député. Marie-Anne Chazel reprend sa figure de dame Jeannette métamorphosée en Prune, à cette date. Sylvie Testud tient le rôle de la soeur à Robespierre quant à Alex Lutz et Ary Abitan ils représentent deux nobles de la famille. Leur jeu d’acteur est un peu lourd mais acceptable.

Cette comédie n’a pas été réalisée à Paris qui est le lieu principal de l’intrigue, mais en Belgique et en République Tchèque, car Prague est une ville baroque ressemblant particulièrement au Paris de la fin 18ème siècle.

Pour la première fois dans ce troisième épisode, on nous indique la position exacte du célèbre Château de Montmirail (Nouvelle Version) à Issodoun dans la région du Val de Loire.

Le premier volet des Visiteurs avait été un énorme carton aux box office français en cumulant 13 millions d’entrées lors de sa sortie en salles. Le second épisode avait lui aussi bien fonctionné. Ce qui ne fût pas le cas de la version américaine sortie en 2001. Cet échec retentissant avait plombé les finances de la société Gaumont. Jean-Marie Poiré a longtemps hésité avant de créer cette nouvelle aventure indispensable.

Cette célèbre période de l’Histoire de France permet également de répondre à une question essentielle née des deux premiers opus: Le moment auquel le château de Montmirail passe aux mains de la famille Jacquouille/Jacquart !

Le réalisateur français nous annonce une suite à sa fantastique trilogie en fin de projection…Il va de nouveau y avoir péril en la demeure chez les Montmirail. On s’en réjouit déjà.

Ce DVD contient en bonus le Teaser, le Trailer et le traditionnel Making Of du film.

Les Visiteurs 3, La Révolution
Durée: 110 minutes
Réalisateur & Scénariste: Jean-Marie Poiré
Avec: Jean Réno (Le comte Godefroy de Montmirail), Christian Clavier (Jacquouille / Jacquouillet), Franck Dubosc (Gonzague de Montmirail), Karin Viard (Adélaïde de Montmirail), Sylvie Testud (Charlotte Robespierre), Marie-Anne Chazel (Prune), Ary Abittan (Lorenzo Baldini), Alex Lutz (Robert de Montmirail), Pascal N’Zonzi (Philibert), Nicolas Vaude (Maximilien Robespierre), Frédérique Bel (Flore), Christian Hecq (Marat), Stéphanie Crayencour (Victoire Eglantine), Mathieu Spinosi (Saint Just), François Bureloup (Couthon) & David Salles (Raoul le Borgne).
Dinifan

Les Visiteurs 3 : Jacquouille chez les Sans-culottes...
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires