L’Ordre Divin est une belle surprise suisse de cette année 2017 : Primé lors des Prix du cinéma suisse et du Tribeca Film Festival de New York, Prix de Soleure, Quartz 2017 du meilleur scénario pour la réalisatrice Petra Volpe (scénariste de « Heidi ») et de la meilleure interprétation féminine pour Marie Leuenberger et c’est plus que mérité !

Alors que les révolutions rythment la fin des années 60 dans le monde occidental, le temps semble s’être arrêté dans le petit village suisse de Nora, une jeune mère au foyer (interprétée par la Berlino-Bâloise Marie Leuenberger). Mais à l’approche des votations populaires de 1971, qui déterminerons si les femmes pourront dorénavant voter ou non, quelques événements viennent bouleverser les certitudes de notre Appenzelloise en la propulsant malgré elle dans un combat public en faveur du suffrage féminin.
Sous ses airs de comédies grand public, l’Ordre Divin s’avère bien plus subtile qu’il n’y parait et sans tomber dans une guérilla des clans, il aborde un sujet délicat avec justesse et intelligence. C’est avant tout un regard porté sur l’histoire suisse, ses valeurs et ses croyances et qui tend à nous rappeler que ce combat n’est pas si loin et pas si révolu. Sans jugement, le scénario revient sur les difficultés et les complications auxquelles ont été confrontés tant les hommes que les femmes face à ce choix décisif. C’est ainsi que Petra Volpe, prouve une fois de plus qu’elle peut allier intelligence et légèreté. 
Mais au royaume du patriarcat, le spot est avant tout dirigé sur la révolution intérieure qui s’opère chez notre courageuse protagoniste, entrainant ainsi par sa prise de conscience et son déterminisme les autres femmes du village à en faire de même. On comprend par ce film l’enjeu bien plus profond qui se cache derrière ce suffrage, c’est une remise en question des valeurs de la société ainsi que de la place et du rôle de chacun. Le pari risqué de mélanger drame et comédie est parfaitement réussi dans ce cas précis. Le film ne divise pas, il rassemble et c’est probablement cela qui en fait un succès incontestable. 

Réalisatrice: Petra Volpe

Acteurs : Marie Leuenberger, Maximilian Simonischek, Rachel Braunschweig

Genre : comédie historique

Nationalité : Suisse

Durée : 1h36

L’Ordre Divin (Die göttliche Ordnung) : un divin succès suisse
4.8Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.