Katie est une adolescente atteinte d’une maladie rare la rendant hypersensible aux rayons du soleil : si elle y est exposée, elle risque de mourir. Katie vit donc cloîtrée dans sa chambre, ne pouvant sortir sans danger que la nuit. Les moments qui lui apportent le plus de bonheur sont les visites de son amie Morgan et ceux où elle peut apercevoir Charlie, le garçon dont elle est tombée amoureuse, passer devant sa fenêtre. Un soir, Katie décide d’aller chanter à la gare locale près de chez elle, accompagnée de la guitare de sa défunte mère. Le destin fait bien les choses, car Charlie l’entend et est charmé. Débute alors entre eux une idylle menacée par la condition très spéciale de la jeune fille.


Difficile de ne pas ressentir une impression de déjà-vu devant ce Midnight Sun, film divertissant surfant sur la vague Nos étoiles contraires, mais qui est loin de révolutionner le genre. En effet, on nous bombarde dès les premiers plans de clichés des comédies romantiques pour adolescents : la fête ratée chez le copain geek, la fille éprise qui observe l’élu de son cœur à travers sa fenêtre sans lui avoir jamais parlé, cette même fille timide pleine de talent qui écrit des chansons, les rencontres fortuites, etc. Une histoire peu originale donc, dont on a peu de peine à prédire les événements, mise à part pour la maladie dont souffre Katie. Ce genre de syndrome avait déjà fait son apparition dans des films d’épouvante comme Les autres, il est ainsi intéressant de voir comment un genre tout autre s’approprie cet obstacle et l’adapte à ses codes, l’utilise pour le drame amoureux.

Malheureusement, le filon n’est pas réellement exploité jusqu’au bout, ce qui laisse le spectateur sur sa faim. Toutefois, Midnight Sun a aussi ses bons côtés, tels le couple de personnages père-fille, à qui on s’attache tout de suite ou son ambiance d’été idyllique qui paraît éternel. Une réalisation à conseiller aux inconditionnels de romances adolescentes tragiques, les autres ne passeront pas un mauvais moment, mais risqueront de vite l’oublier.

Midnight Sun
USA – 2017 – Drama
Réalisateur: Scott Speer
Acteur: Bella Thorne, Patrick Schwarzenegger, Rob Riggle, Quinn Shephard, Ken Tremblett, Jenn Griffin, Nicholas Coombe, Tiera Skovbye, Austin Obiajunwa
Impuls

Midnight Sun : gare aux coups de soleil et aux coups d’amour !
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Poussée par ma passion pour la littérature et le cinéma, spécialement " de genre" (fantastique, horreur, science-fiction, gothique et tout le tralala), j'ai suivi des études de cinéma, de français et d'anglais à l'Université de Lausanne. Quel bonheur que de pouvoir tenir la plume (ou plutôt le clavier) pour partager cette passion qui nous réunit dans les salles obscures! :-)

Articles similaires