Mr. Turner De Mike Leigh

Mr. Turner De Mike Leigh –

Mike Leigh se fait donc témoin privilégié et admirateur de Turner, mais sans pour autant le caresser dans le sens du poil.


Personne ne sait décrire le quotidien comme Mike Leigh. Et surtout personne ne sait comme lui en révéler toute la cruauté, la beauté et la violence. Son dernier chef-d’œuvre ne fait pas exception. Bien au contraire, « Mr. Turner » prend magistralement à contre-pied le genre suranné du bio-pic, préférant devenir un film éblouissant, intimiste et incroyablement humain ; et ce malgré un personnage principal antipathique et asocial, mais d’où provient justement toute la nuance et la subtilité du propos.

Car, loin d’être un peintre populaire, Joseph Turner était un peintre romantique et poétique, mais aussi décrié, presque infantile et maladivement solitaire. Quelqu’un de non-aimable qui rejetait tout et tous autour de lui, de ses enfants à ses soi-disant pairs artistes. Il n’était à l’aise que devant sa toile, la palette à la main. La seule chose qui l’habitait était sa quête idéaliste de la parfaite lumière, de l’instant magique durant lequel un paysage lui coupait le souffle. Pour lui, cette quête dépassait de loin toutes les préoccupations terrestres.

Mike Leigh se fait donc témoin privilégié et admirateur de Turner, mais sans pour autant le caresser dans le sens du poil. Il n’a de toute façon jamais jugé ses personnages, que ce soit en bien ou en mal. Il nous propose simplement le portrait d’un homme qui, à travers son incapacité à vivre en société, ne cherchait qu’à capturer la beauté qu’il voyait. Et opérant de même, Mike Leigh capture, lui, le splendide intérieur d’une vie aux reflets faussement haïssables et nous livre une œuvre sourde, lumineuse et inoubliable.

Mr. Turner
De Mike Leigh
Avec Timothy Spall…
Pathé Films / 20th Century Fox