Un trio infernal et au milieu, Ludivine.

Elle était la petite amie de Chris, un anglais, ami de Luc. Chris a disparu deux ans auparavant et il est revenu. Mais Ludivine est, entretemps, devenue la compagne de Luc. Elle n’a jamais su pourquoi Chris avait disparu au beau milieu d’une nuit et Luc lui a fait comprendre qu’il avait quelqu’un d’autre. Les retrouvailles ne sont donc pas très joyeuses. Luc, qui n’est pas un bon garçon, décide d’emmener Chris faire la fête. Lorsqu’ils se retrouvent au milieu de la nuit dans un Paris désert, ils sont très contents de tomber sur un chauffeur de taxi qui accepte de les prendre en charge. Mais ce chauffeur a un air plutôt effrayant, il ne parle pas et refuse de mettre de la musique. Au moment de payer la course, Luc demande à régler par carte de crédit. Le chauffeur refuse, mais accepte d’attendre que Luc retire de l’argent au distributeur situé un peu plus loin. Luc n’a aucune intention de payer la course et Chris, lui, n’a pas d’argent. Commence alors une course-poursuite infernale. Où qu’ils se dirigent, le taxi les retrouve. Le chauffeur n’hésite pas à tuer tous ceux qui se mettent en travers de sa route. Les deux comparses ne comprennent pas cet acharnement, car si le chauffeur tue tous ceux qui entrent en contact avec eux, il les laisse en vie. Le montant de la course augmente, et pourtant, il ne semble pas que l’argent soit le motif de la persécution.

Dans le rôle de Luc, l’excellent Jonathan Demurger, dans une position de mauvais garçon, à qui on secouerait volontiers les puces pour le recadrer. La très belle Fanny Valette joue le rôle de Ludivine, alors que celui de Chris est interprété par Jonathan Howard, un anglais qui ne parle pas français ou très mal. Le film est en anglais et en français. Les dialogues qui impliquent Chris sont naturellement en anglais sous-titrés en français. Mais s’agissant essentiellement d’un film d’action, on s’en accommode. Le chauffeur de taxi (Jess Liaudin), dont on ne voit jamais vraiment le visage puisqu’il porte une casquette, est effrayant. Il est très balaise, a une force diabolique et une allure qui semble venir tout droit des ténèbres. On ne se douterait pas, en regardant le film, que quelque chose de moral puisse en ressortir. Ce qui peut donner une dimension d’horreur est de voir les rues d’une ville comme Paris complètement désertes, à l’exception de ce taxi noir aux vitres fumées.

C’est un excellent thriller franco-anglais qui ne manque pas de nous faire penser par certains côtés à ce chef d’œuvre qu’était Duel de Steven Spielberg.

Night Fare

Night Fare
De Julien Seri
Avec Jonathan Howard, Jonathan Demurger, Fanny Valette et Jess Liaudin.
Universal

Night Fare De Julien Seri
3.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.