Ancien militaire reconverti en directeur d’usine automobile, Stanley Hill voit sa femme se faire assassiner sous ses yeux. L’équipe de police chargée de l’enquête classe l’affaire et Stanley décide de se venger.


La ville de Columbus est la capitale de l’État de l’Ohio aux États-Unis. Cette métropole à la confluence des rivières Scioto et Olentangy, fut, selon le film, le théâtre d’une succession de fusillades et d’agressions violentes en mars 2016.

Le réalisateur, par le biais de nombreuses images d’archives, nous montre le sombre visage de cette région du Midwest, minée par une guerre des gangs et de la violence urbaine. C’est dans ce contexte tendu que commence l’histoire.

Stanley Hill (John Travolta) est de retour d’un voyage en Californie, où il s’est présenté pour un nouveau job. Sa femme Vivian, qui est l’assistante du gouverneur Meserve, vient le chercher à l’aéroport. Alors qu’ils sont en route pour leur domicile, le couple est victime d’une agression dans les sous-sols d’un parking. Si notre héros s’en sort avec quelques contusions, il n’en est pas de même de son épouse qui succombe aux coups de couteaux reçus.

Quelques jours plus tard, on le convoque au poste de police local pour identifier divers suspects. Stanley reconnaît tout de suite son agresseur mais celui-ci est libéré car il fait partie d’un gang surveillé de près par la police. Furax de voir l’assassin s’en tirer à bon compte et n’ayant plus confiance en la justice, Stanley décide de régler le problème lui-même…

Très actuelle, cette production pose les bonnes questions, mais ne donne pas de réponse. Le spectateur est choqué de voir la police locale faire preuve d’autan de laxisme. La politique est aussi pointée du doigt dans cette réalisation. Comme d’habitude, dans ce genre de film le gouverneur a un rôle ambigu. Il se préoccupe plus de sa popularité que de la justice.

Le scénario de ce long-métrage est banal et peu crédible. Comme dans la plupart des films d’action, on y voit le héros poursuivre des criminels dans les ruelles sombres de la cité. Ce qui dérange principalement le spectateur, c’est l’arsenal mis à disposition de Stanley.

Alors que le réalisateur dénonçait avec vigueur la profusion d’armes illégales tenues par les gangs locaux, voilà que celui-ci autorise le vengeur a se servir de pistolets et couteaux en tous genres et de les utiliser à volonté !

John Travolta tient le premier rôle dans cette histoire. Habillé tout en noir, il passe de l’autre côté de la barrière et joue cette fois-ci le chic-type qui se fait justice. Quant aux autres rôles, ils sont bien distribués. Les gangsters ont la tête de l’emploi et les autres personnages ne font pas de vagues.

Les décors ne sont pas très originaux et la plupart des scènes sont jouées en intérieur pour une question de budget. Quant aux combats, ils peuvent sembler assez violents, mais il n’y a pratiquement pas de sang.

Une nouveauté technologique permet aux textos envoyés par les protagonistes d’apparaître directement sur l’écran télé du spectateur, comme s’il les recevait lui-même. Une bonne idée qui se normalise de plus en plus dans les dernières productions et qui apporte un petit plus à ce film.

Au niveau musical rien à signaler. De la Techno pour les scènes tournées en discothèque et des tonalités sombres pour maintenir le suspense. Rien de plus.

Ce thriller sorti récemment en Blu-Ray ne contient aucun bonus mis à part quelques bandes-annonces de films. Une déception supplémentaire pour les fans de John Travolta qui auraient certainement apprécié d’en apprendre un peu plus sur le tournage et les motivations de l’acteur.

the revenge blurayThe Revenge (2016)
Réalisateur: Chuck Russell
Avec: John Travolta (Stanley Hill), Christopher Meloni (Dennis), Amanda Schull (Abbie), Rebecca De Mornay (Vivian Hill), Sam Trammell (Det. Gibson), Asante Jones (Det. Walker), Luis Da Silva Jr. (Charley), Patrick St. Esprit (Governor John Meserve), Paul Sloan (Lemi K) & Robert Forte Shannon (Nathan).
Production: Patriot Pictures LLC, Vallelonga Productions, Hannibal Classics & Ascot Elite.

The Revenge : vengeance...
2.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires