Festival de Cinéma Jeune Public de Lausanne : Le Ballon blanc de Jafar Panahi

Une première édition au programme à contre-courant !


Nouveau rendez-vous des cinéphiles en herbes, le Festival de Cinéma Jeune Public (FCJP) s’apprête à lancer sa toute première édition du 25 au 29 novembre dans les cinémas indépendants lausannois (Cinéma Bellevaux, Zinéma, Oblò, Cinéma CityClub de Pully). Réuni sous la thématique « contre-courants », un programme de films du monde entier sera proposé aux enfants et au jeune public de 4 à 20 ans ainsi que dans le cadre de séances scolaires. Le mercredi après-midi et durant tout le weekend, les familles pourront participer à différentes activités parmi lesquelles des ateliers cinéma, des rencontres avec des cinéastes et des pistes de découvertes autour des films. Le samedi après-midi, un ciné-concert organisé en collaboration avec l’EJMA révèlera une création musicale collective réalisée par des enfants âgés de 8 à 12 ans pour une sélection de courts métrages de Norman McLaren. Enfin, le FCJP se clôturera avec la remise du prix du meilleur court métrage, décerné par un jury d’enfants ainsi que par le prix du public.

Le Ballon blanc de Jafar Panahi

Le Ballon blanc de Jafar Panahi

Plus de 30 films pour élargir l’horizon des jeunes spectateurs
Pour sa première édition, le FCJP se lance dans une programmation à contre-courant et part à la rencontre de cinéastes originaux qui ont créé leur propre esthétique ou des personnages de films extraordinaires. A travers sa programmation éclectique, le FCJP vise à proposer une alternative à l’offre cinématographique de la grande distribution pour les enfants et le jeune public. Trois programmes de courts métrages dont un en compétition internationale seront proposés en fonction des différents âges. Hier et aujourd’hui: animation à l’ancienne (dès 4 ans), Carte blanche au Festival Animatou (dès 6 ans) et Résiste! (dès 8 ans, en competition internationale). Issus des quatre coins du monde, les films de ce dernier programme déclinent tous à leur manière des figures de résistance à petite échelle: une jeune fille se rebelle contre sa mère controlfreak (The Needle), une fillette trouve le moyen de ne pas sauter du plongeoir (Le Cours de natation), un garçon albinos raconte son point de vue singulier sur le monde (Monito), une fille tente de sauver un coq de son triste sort (The Chicken), des jeunes filles rejouent le discours de la patineuse ukrainienne Oksana Baiul (The Face of Ukraine: Casting Oksana Baiul) et un enseignant chef de chorale bouscule ses élèves (Répétition). Sept longs métrages parmi lesquels des impérissables de l’histoire du cinéma, Le Ballon blanc de Jafar Panahi, Edward aux mains d’argent de Tim Burton, ou encore Aguirre, la colère de Dieu de Werner Herzog seront au programme aux côtés de réalisations plus récentes comme Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur en première Suisse, Tom Boy de Céline Sciamma et Kings of the Wind & Electric Queens, documentaire de Gaspard Kuentz et Cédric Dupire*. Les réalisations suisses seront également à l’honneur avec Combat des reines de Nicolas Steiner* (2011), documentaire qui dépeint avec finesse et originalité l’univers traditionnel des combats de vaches, Répétition d’Elie Grappe* (2014), ou encore Chemin Faisant de Georges Schwitzgebel (2012) et Le Chat Camélon de Gisèle et Ernest Ansorge (1975), proposés dans le programme de découverte des tous petits Hier et aujourd’hui: animation à l’ancienne.

Jury d’enfants
Un jury composé de sept enfants âgés de 8 à 12 ans décernera le prix du meilleur court métrage en compétition internationale, doté de 1000 CHF et soutenu par Pro Joventute Lausanne région.

Prix du public
Le public aura également l’occasion de choisir son lauréat en votant pour les longs métrages à la sortie des salles. Les films gagnants seront programmés le dimanche 29 novembre au cinéma Bellevaux à l’issue de la cérémonie de clôture.

Un programme de médiation du cinéma
Afin d’élargir la compréhension des films et accompagner les premiers pas dans l’univers du cinéma, un programme de médiation et des ateliers ont été mis en place et seront proposés lors des séances scolaires et publiques. Chaque film programmé est accompagné de pistes de pistes de découvertes préparées par des professionnel-les de la médiation. Ces pistes, distribuées à l’entrée des salles, à l’usage des familles et enfants, pourront prolonger de manière ludique l’expérience du film après les séances.

Des projections scolaires pour les élèves du primaire, secondaire et post-obligatoire sont également organisées. Les classes pourront bénéficier de rencontres avec les cinéastes ou d’interventions dans les écoles. Des activités à mener en classe avant et après la projection seront ainsi proposées aux enseignantes et enseignants. Les médiateurs et médiatrices apporteront entre autre des outils d’apprentissage pour l’analyse de l’image et du langage cinématographique, reviendront sur les thématiques abordées dans le film et sensibiliseront les élèves sur le fonctionnement de l’industrie cinématographique.

CINE-RETINA : Ateliers découvertes pour petits et grands

CINE-RETINA : Ateliers découvertes pour petits et grands

Ateliers découvertes pour petits et grands
Des ateliers autour du cinéma seront proposés aux enfants dès 7 ans et aux familles pour découvrir et expérimenter les différentes techniques de l’image animée. En collaboration avec CINE-RETINA, le FCJP dédie un atelier au 35mm où les participant-e-s pourront manipuler un projecteur 35mm et créer des petits films d’animation, à réaliser à la main sur quelques mètres de pellicule vierge en trafiquant directement la pellicule. En collaboration avec l’Association ROADMOVIE, un atelier sur tablette offrira une initiation au cinéma d’animation. Les enfants auront le champ libre pour expérimenter la manipulation d’objets devant la caméra et découvrir le principe de l’animation image par image. Un mini studio de tournage comptant 6 postes de travail sera installé à la Bibliothèque Jeunesse de la Ville de Lausanne. Chacun de ces postes est dédié à une technique particulière (animation pâte à modeler, dessin animé, animation d’objets divers, pixilation, etc.).

Ciné-concert: une création musicale collective interprétée sur des films d’animation expérimentaux !
En collaboration avec l’EJMA, les musiciens et enseignants Luc Müller et Benoît Moreau invitent les enfants de 8 à 12 ans à participer à une création collective de musique de films (Atelier Boom Tchak McLaren !). Organisé en amont du Festival, l’atelier se déroule sur deux week-ends de novembre et se terminera en apothéose avec un ciné-concert public à l’EJMA le samedi 28 novembre à 15h00. Ce travail de création se fera autour d’une sélection de courts métrages de Norman McLaren (1914-1987), cinéaste canadien bidouilleur atypique. Au vestiaire la maîtrise technique instrumentale! Les enfants aborderont la musique de manière spontanée et collective, pour pouvoir se concentrer sur ses aspects ludiques : écoute, improvisation, imitation et communication musicale. Le groupe exercera sa capacité à écouter et jouer ensemble, tout en respectant le rythme imposé par l’image.

Découvrez les teasers de la première édition ici !

Infos pratiques
Inscriptions et tarifs sur www.fcjp.ch

Suivez le Festival Cinéma Jeune Public sur Facebook!

*réalisateurs présents