Le docteur Faraday, fils d’une modeste domestique, exerce dans la campagne anglaise et nous sommes en 1947. Alors qu’il est appelé au chevet de Betty, la domestique de Hundreds Hall où sa mère à jadis été employée, des souvenirs qui le lient à ce lieu refont surface.

Cette immense propriété qui fut avant-guerre un lieu plein de magnificence appartenant à la famille Ayres  est aujourd’hui en piteux état et ses habitants se limitent à la mère, son fils, sa fille Caroline et Betty.

Attiré par Caroline, Faraday va, petit à petit, être intimement mêlé à la vie de la propriété où d’étranges phénomènes se produisent.

Il se rappelle alors toujours plus précisément de la réception à laquelle le village avait été convié en 1919 et lui, un jeune garçon entièrement fasciné par la beauté des lieux et surtout très jaloux de la petite Suzanne, qui décèdera peu après la fête.

Une fête est organisée en l’honneur des nouveaux voisins par la mère et à laquelle Faraday est invité par Caroline. A cette occasion, le chien de Caroline attaque sauvagement une fillette présente à la fête avec ses parents.

Roderick, le frère de Caroline, avait pressenti qu’il se passerait une catastrophe à cette soirée et en avait averti Faraday. Il lui avait également dit que quelque chose de très maléfique cherchait à le faire partir.

La famille semble convaincue que le fantôme de Suki, la petite Suzanne décédée en 1919, hante la maison.

Entre thriller et phénomènes de Poltergeist, ce film au déroulement volontairement lent n’est pas un film d’horreur. Tout au long du film, des indices laissent à penser qu’il s’agit là de phénomènes induits par  la personnalité de Faraday lui-même.

Charlotte Rampling campe avec brio le rôle de la très aristocratique Madame Ayres alors que ses enfants sont Ruth Wilson et Will Poulter, non moins brillants. Quant à Domhnall Gleeson, il est le Dr Faraday, distant, froid et parfait dans le rôle d’un personnage qui est devenu quelqu’un sans pouvoir obtenir la reconnaissance de ses pairs. The Little Stranger marque la seconde collaboration après Frank en 2015 entre le réalisateur Lenny Abrahamson et l’acteur Domhnall Gleeson. L’adaptation a été confiée à la scénariste Lucinda Coxon.

Bonus : Entretiens autour du film, avec Lenny Abrahamson et les acteurs.

The little stranger
GB   –   2018   –  Drame, Fantastique, Epouvante-horreur
Réalisateur: Lenny Abrahamson
Acteur: Domhnall Gleeson, Ruth Wilson, Charlotte Rampling…
Impuls

The Little Stranger – tiré du roman à succès de Sarah waters
4.0Note Finale