Michael est plus qu’un simple passager du métro new-yorkais. Victime d’un chantage, cet ancien policier est forcé de retrouver une personne inconnue pour sauver sa peau et celle de ses proches…

Chaque matin, Michael MacCauley utilise les transports en commun pour se rendre à son travail. Cet ancien policier reconverti dans les assurances est une personne sérieuse, précise et physionomiste. Ce pendulaire est un habitué de la ligne de métro «Hudson North» qu’il prend deux fois par jour, depuis plus de dix ans, pour rejoindre New York. Il connaît presque tout le monde dans ce train de banlieue et s’est fait quelques amis parmi les usagers.
Ce n’est donc pas étonnant qu’il se retrouve, un jour, au centre d’une affaire dans un wagon. Une femme vient s’asseoir en face de lui et engage la conversation. Croyant qu’elle cherche à le séduire, Michael lui annonce qu’il est marié. L’étrange passagère a pourtant un autre projet, bien plus machiavélique.
Forcé de coopérer avec un groupe de criminels pour sauver sa vie et celle de sa famille, Michael parcourt tous les compartiments du train à la recherche d’une mystérieuse personne. La règle du jeu veut qu’elle soit démasquée avant le terminus…
Ce long-métrage du réalisateur, Jaume Collet-Serra est trépidant du début à la fin. Plein de rebondissements et même angoissant par moments ce thriller est fort bien réalisé.
Le metteur en scène voulait que le point de vue narratif de «The Passenger» soit différent des trois films d’action tournés précédemment avec Liam Neeson. (Sans identité (2011), Non-Stop (2014), et Night Run (2015)). Le héros de cette nouvelle création est «un combattant» endetté qui se lève chaque matin pour faire vivre sa famille et auquel le public peut facilement s’identifier.
«The Passenger» est en quelque sorte un prolongement du film «Non-Stop» sorti quatre ans plus tôt au cinéma. Le but était de trouver, cette fois-ci, un homme banal, confronté à un choix moral déterminant pour sa vie. Jusqu’où est-t-on prêt à aller pour de l’argent, sans connaître les conséquences de nos actes? Quand des choses extraordinaires arrivent à des gens ordinaires, la gradation est primordiale. Les premiers choix doivent être évidents pour le public. L’action doit elle aussi découler de la crédibilité de ces choix.

Le metteur en scène explique que la ligne «Hudson North» a de nombreuses particularités. Les wagons sont vieux, font beaucoup de bruit et il a y encore un système dépassé de tickets à poinçonner. Les scènes sont nombreuses et variées. On passe des quais et des tunnels de Grand Central au Bronx puis à l’Hudson River avant de quitter la ville.
Le tournage dans les studios de Pinewood et de Longcross, en Angleterre a duré dix semaines. L’action se situant principalement dans un train, le cinéaste et son équipe se sont retrouvés face à deux gros challenges: rendre l’histoire passionnante malgré un décor unique et adapter la mise en scène à cette contrainte.
Vera Farmiga (Joanna) et Patrick Wilson (Murphy) se connaissent bien puisqu’il ont joué le couple d’enquêteurs paranormaux Ed et Lorraine Warren dans «Conjuring 1 et 2». La première a déjà tourné sous la direction du réalisateur espagnol dans le film d’horreur «Esther». Quand au second, il a côtoyé Liam Neeson dans «L’agence tous risques» en 2010. Tous tiennent parfaitement leur rôle dans le film. Le meilleur est Liam Neeson qui retrouve l’un de ses rôles de prédilection.
Ce long-métrage est dénué de violence mais contient une bonne dose de suspense. Le réalisateur a cherché à mettre en évidence les angoisses et la panique des différents personnages face à cette situation inhabituelle.
Cet excellent thriller est actuellement disponible en Blu-Ray, il contient en bonus, l’interview de l’acteur principal.

 

  • «The Passenger» (Durée 104 minutes)
  • Réalisateur: Jaume Collet-Serra.
  • Avec: Liam Neeson (Michael Mac Cauley), Vera Farmiga (Joanna), Sam Neill (Captain Hawthorn), Patrick Wilson (Murphy
  • Distributeur: Ombra Films, StudioCanal UK, TF1 Video, The Picture Company, Gold Circle Films & Lionsgate.
The Passenger : entraînant !
4.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires