These Final Hours

Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes et projeté dans le cadre de la Compétition internationale de l’édition 2014 du NIFFF, « These Final Hours » débarque directement en vidéo. A l’instar de « 4h44 Dernier jour sur terre » d’Abel Ferrara, le quatrième film du jeune réalisateur australien Zak Hilditch s’intéresse au parcours de rédemption d’un homme avant l’apocalypse. A quelques heures de la fin du monde, James (Nathan Phillips) quitte son amante pour rejoindre sa petite amie et participer à une énorme fête prétexte à tous les excès possibles. En chemin, James sauve la vie de Rose (Angourie Rice), une petite fille essayant de retrouver son père, qui le contraint à remettre en question ses priorités. S’il partage la thèmatique centrale du film (et de la filmographie ?) de Ferrara, « Les dernières heures » propose un traitement différent. Débutant comme un véritable film de genre (survival), le long métrage d’Hilditch se démarque grâce à un montage énergique et une économie de moyen remarquable qui plongent le spectateur dans un paysage (pré-)apocalyptique crédible. Mais c’est véritablement lorsqu’il abandonne le genre, pour se focaliser sur les relations entre ses personnages, que le réalisateur et scénariste australien livre ses scènes les plus réussies, où les non-dits comptent bien plus que toute confession, à l’image de la séquence d’adieu avec sa mère et du climax final rythmé par la belle partition de Cornel Wilczek. Fort d’un casting solide, d’une direction d’acteurs brillante et d’une photographie travaillée, « Les dernières heures » est un inédit qui mérite largement l’intérêt.

These Final Hours
De Zak Hilditch
Avec Nathan Phillips, Angourie Rice
Praesens