Un homme ideal

Avant tout orchestrateur renommé (il a travaillé avec Alexandre Desplat et Michel Munz), Cyrille Aufort a peu de B.O. à son actif en tant que compositeur (on citera entre autres « Hell », « Splice » et « L’Âge de raison »). Il fait pourtant preuve d’un talent certain quand il se met aux commandes, comme en témoigne son travail sur « Un Homme idéal », efficace thriller de Yann Gozlan. On commence par un « Prologue » qui nous met de suite dans l’ambiance tendue et vénéneuse du film : ostinato de violons et cordes dissonantes, avant un crescendo anxiogène annonçant les drames à venir. Puis tout au long du CD, on alterne entre morceaux « tranquilles », où le piano tient la part belle (« Vie banale »), et plus sombres (« Léon Vauban ») qui illustre bien l’ambivalence du personnage principal. On notera aussi la jolie piste romantique (« Matthieu et Alice »), ainsi que l’enlevée « Faux semblants », qui rappelle par certains accents le travail de Desplat sur « La Jeune fille à la perle ». Agréable à défaut d’être original.

Un Homme idéal
Cyrille Aufort
Boriginal