L’Allemagne, le pays rêvé pour ses choix de bières et autres spécialités culinaires comme l’excellente « currywurst » (ou saucisse au curry en français). Dortmund, haut lieu de manifestations, a également sa réputation avec le célèbre « Week-end of Hell« .


Malgré plus de 500’000 habitants, cette ville se pourvoit d’incroyables et gigantesques espaces verts. Grâce à ses parcs bien sûr, mais également à l’entier du département encore très agricole. Niveau culturel, Dortmund a aussi énormément d’évènements dont l’indétrônable et incroyable « Week-end de l’Enfer ». 2 fois par année, en avril et novembre, les organisateurs préparent minutieusement un programme durant lequel il est possible de rencontrer et côtoyer de célèbres personnalités comme Bruce Campbell (« Ash vs Evil Dead« ), Laurie Holden (« The Walking Dead« ) ou encore Danny Glover (« Proud Mary« ) venus spécialement en avril dernier.

Photoshoots (séances de photos avec les comédiens-iennes), séances de dédicaces et présences à plusieurs débats en compagnie des invité-e-s, telles sont les quelques exemples d’activités durant le « Week-end of Hell« . Cette année, sa seconde édition eu lieu le 3 et 4 novembre avec notamment Robert Englund (« Freddy – Les Griffes de la nuit »), Dina Meier (« Starship Troopers« ) ou encore Chad L. Coleman (« The Walking Dead« ).

Situé dans l’une des grandes halles de Dortmund prévues à cet effet, il est également très agréable de se prélasser et de découvrir des produits, majoritairement artisanaux, au niveau des stands. Figurines, t-shirts, pin’s, un projet suisse complètement fou, une bourse aux films (interdite aux mineurs) impressionnants, et même des couronnes de Noël à l’effigie du « Dr. Who », sont quelques exemples de ce que j’ai pu observer et apprécier sur place. Concernant la bourse, je précise que la plupart des œuvres cinématographiques restent uniquement éditées en allemand. Malgré tout, certaines raretés valent le détour afin de les (re) découvrir en versions collectors.

Cette nouvelle édition du « Week-end de l’Enfer » a donc permis à des amateurs-trices et fans de rencontrer des maîtres l’horreur, du gore et de l’action. Du côté des convives, ils ont pris plaisir à voir un public chaleureux, enthousiasmé et déjà très impatient de connaître la future programmation pour l’édition de 2019.

Une convention donc à découvrir, et qui vaut donc le déplacement !

www.weekend-of-hell.com