24.3 C
Munich
jeudi, juin 20, 2024
- Publicité -

« Countdown » : L’appli qui tue… ou pas.

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

L’idée de base du cinéaste Justin Dec pour son tout 1er long-métrage semble intéressante, intrigante et effrayante. Malheureusement le fil rouge de son histoire ne tient pas la route, entre autres car le mélange de thèmes gâche le synopsis.


Si la journée de Quinn commence très bien, elle vient d’obtenir son diplôme d’infirmière et profite d’un moment de répit pour fêter sa réussite en compagnie de ses collègues, sa vie va profondément changer avant même qu’elle ne s’en rende compte. Car au travail, une nouvelle rumeur circule sur une application dernier cri à télécharger permettant de savoir combien de temps il reste à vivre à celles et ceux qui l’installent sur leur téléphone portable. Prenant ce fait d’abord avec humour, elle va pourtant réaliser que son environnement change et elle va se sentir étrangement… menacée. En outre, Quinn lit sans cesse sur cette application le temps lui restant à vivre, soit 3 jours. Son destin est-il inéluctable ? Ou arrivera-t-elle à le changer et à survivre ?

Justin Dec travaille depuis une bonne vingtaine d’années à Hollywood. D’abord en mettant en scène plusieurs court-métrages, puis en parallèle en qualité de producteur assistant. Plus récemment, il se décida et se lança afin de tourner sa toute 1ère réalisation, « Countdown ». Cependant et contrairement à son dernier court animé nommé « Boats » de 2013, le cinéaste choisit un genre totalement différent pour son film : l’horreur.

Néanmoins et à l’inverse de certaines grosses productions du genre précité, Justin Dec opta pour une distribution sans tête d’affiche connue du grand public. Et malheureusement au niveau de « Countdown », cette décision ne favorise pas le film. Peut-être est-ce dû à l’absence d’expérience du dit scénariste et réalisateur.

Ou peut-être que son casting n’arrive pas à rendre fluide l’histoire de « Countdown ». Quoiqu’il en soit, tant Elizabeth Lail (« You ») que Jordan Calloway (« Riverdale ») qui incarnent les personnages principaux, n’arrivent à remonter le niveau de la fiction. Cela crée parfois un manque de dynamisme, une forme d’ennui et une impression de déjà-vu.

Certains protagonistes sont même insupportables car leur jeu d’acteur ne corresponde pas totalement à la ligne directrice de « Countdown ». C’est le cas avec l’interprétation de P. J. Byrne (« Green Book ») qui amuse au prime abord grâce à son côté geek (pour rappel, il s’agit d’une personne possédant une grande connaissance dans un domaine précis), néanmoins elle agace très rapidement lorsque le comédien aide les héros grâce à son métier.

Cette idée demeure sans nul doute intéressante scénaristiquement, néanmoins par rapport à la version filmée de « Countdown », le personnage s’intègre très mal au sein de la trame. Cela donne en fait l’impression qu’il n’a guère d’utilité et que les protagonistes principaux auraient pu trouver leurs informations manquantes uniquement au travers de leurs propres investigations.

En fait et hormis quelques idées originales, la bande-son entraînante de Danny Bensi (« The Current War ») et de Saunder Jurriaans (« Boy Erased »), les décors assez bien reconstitués et les effets numériques relativement soignés, « Countdown » ne révolutionne de loin pas les films d’épouvante. Notamment parce que la trame met en avant des héros malgré eux dont l’âge ne correspond pas forcément face à cette mystérieuse application.

Quoiqu’il en soit, la réalisation de Justin Dec reste divertissante, parfois amusante et même de temps en temps subtile grâce aux allusions et hommages à différents long-métrages horrifiques. Mais surtout, son histoire explique et démontre que la technologie n’a pas toujours du bon et peut être parfois dangereuse, voire mortelle…

Countdown
USA – 2019 – 90min
Réalisateur: Justin Dec
Acteur: Elizabeth Lail, Anne Winters, Jordan Calloway, Talitha Eliana Bateman, Peter Facinelli, Dillon Lane, Tichina Arnold, Tom Segura, Lana McKissack, Anne Winters
Impuls
29.01.2020 au cinéma

- Publicité -
- Publicité -