Exodus : Gods And Kings De Ridley Scott

Exodus : Gods And Kings de Ridley Scott –

On attend toujours plus d’un réalisateur comme Ridley Scott, et ce « Exodus » nous contente tout juste.


Malgré un ou deux films peu glorieux (comme « Une grande année »), Ridley Scott garde une réputation plutôt respectable dans le monde du cinéma. Autant chez le public que chez les critiques d’ailleurs, qui se divisent mais trouvent toujours dans son œuvre de nombreuses qualités à défendre. Il faut dire que des films comme « Alien » ou « Blade Runner » semblent avoir à jamais désigné le cinéaste comme une figure mythique du 7ème Art. Du haut de ses 77 ans, le Britannique aligne les blockbusters, fabrique en deux trois tours de mains des thrillers, des péplums, des épopées bibliques, historiques ou spatiales. Il respecte les délais, ne dépasse pas les budgets et souvent, ravit son public. À chaque film pourtant, les spectateurs les plus exigeants ou nostalgiques en attendent davantage.

Exodus : Gods And Kings

Exodus : Gods And Kings

Ce n’est donc pas avec « Exodus » que Ridley Scott se réconciliera avec les plus récalcitrants. Le réalisateur filme les lieux mythiques de la Bible comme il a filmé Rome dans « Gladiator », à grands renforts d’intérieurs enfumés, d’étoffes virevoltantes au gré du vent et surtout d’images de synthèse. Le résultat n’est pas totalement déplaisant, offre même quelques scènes spectaculaires, comme la représentation des sept plaies d’Egypte, mais l’esthétique se répète un peu trop de films en films. Sur le fond, cette interprétation de la vie de Moïse en justicier trahi à la tête d’une révolte d’esclaves a au moins le mérite de ne pas tomber dans le racolage religieux facilement casse-gueule. C’est du gros spectacle avant d’être un inoubliable chef-d’œuvre.

Exodus – Gods And Kings
De Ridley Scott
Avec Christian Bale, Joel Edgerton, John Turturro
20th Fox