15.1 C
Munich
mardi, mai 21, 2024
- Publicité -

Les Croods 2: Il ne faut surtout pas manger les bananes !

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

En 2013, les studios « Dreamworks » diffusèrent « Les Croods ». Soit, l’histoire d’une famille de l’âge de pierre qui tente de survivre dans une ère où la loi du plus fort règne. 8 ans après, ils sont de retour et prêts à découvrir… un lieu atypique.


Si le temps passe inlassablement pour Eep, Grug, Ugga, Gran, Thunk et Guy, ce n’est pas pour rien. Car leur désir de trouver ce fabuleux, paradisiaque et magique endroit appelé « Demain », demeure toujours autant fort. Après bien des péripéties et à présent que Chunky voyage en leur compagnie, au lieu de vouloir les manger, ils se sentent plus solidaires et soudés comme jamais. Ainsi, lorsqu’ils découvrent une sorte d’énorme montagne faite de planches en bois, ils perçoivent un espoir quant à leur survie. Et c’est le jackpot derrière cette palissade ! Affamés, ils se gavent en voyant cet endroit merveilleux où poussent de succulents fruits et légumes. Repus, ils vont alors faire la connaissance de la famille vivant sur place, les Betterman. C’est avec une joie non dissimulée que ces derniers font la visite des lieux aux Croods qui s’émerveillent de cet endroit. Néanmoins peu de temps après, certaines tensions naissent entre ces 2 familles. Jusqu’à quel point ? Et pourquoi est-il interdit de toucher aux bananes ?

C’est en 2005 que l’aventure de la famille « Croods » commence. Notamment grâce à l’implication du célèbre acteur Anglais John Cleese (« Les Troll ») qui faisait partie du groupe de comiques des « Monty Pythons ». A ses côtés et suite à une précédente collaboration pour une autre animation, l’Américain Kirk DeMicco. Méticuleux et amoureux de leurs personnages, les 2 hommes avec leur équipe, réussirent donc, le très beau, drôle et original film animé, « Les Croods ».

Si le 1er opus était drôle et maîtrisé scénaristiquement et numériquement, les spectateurs-trices remarqueront dès le lancement de la suite, que le niveau des « Croods 2 : Une nouvelle ère » s’avère encore plus élevé et maîtrisé à merveille.

D’abord, grâce à son histoire commençant par un flot de souvenirs inattendus. Ensuite, par rapport au personnage principal nommé « Eep » qui est davantage développé. Car l’adolescente grandit et prend conscience de son nouvel environnement, de ses nouvelles forces, mais aussi, de faiblesses différentes.

Cependant, « Eep » n’est pas le seul personnage et plus-value mis en avant. Ainsi, au travers de l’étrange famille « Betterman », l’équipe technique et scénaristique, a voulu démontrer que l’évolution ne demeure pas systématiquement la meilleure voie à suivre pour (sur) vivre. Les 2 clans l’apprendront d’ailleurs à leur dépens et de manière assez inattendue.

Au travers de la trame, plusieurs thèmes valorisent aussi « Les Croods 2 : Une nouvelle ère ». Entre les nombreux secrets cachés finissant toujours par être découverts, le sentiment de rejet que chacun-e fait ressentir à l’autre souvent involontairement, les craintes parentales des 2 familles, ou encore, l’envie d’aller voir et vivre ailleurs du côté des adolescent-e-s, ceux-ci restent intemporels malgré les siècles et cultures passant.

L’autonomie des femmes s’avère également fort bien accentuée. Tout comme les erreurs qu’elles peuvent commettre, volontairement ou non. Même la bande originale est davantage travaillée, plus rock et féminisée grâce à l’excellente composition et choix de titres de Mark Mothersbaugh (« La Grande Aventure Lego 2 »). Notamment avec la chanson très entraînante de « Feel the Thunder » du groupe « Haim ».

Plusieurs autres idées novatrices font partie des « Croods 2 : Une nouvelle ère ». A l’exemple des animaux préhistoriques étranges et drôles, de certaines inventions amusantes des « Betterman », ou encore, des graphismes incroyablement détaillés et travaillés.

Par rapport au doublage en version originale, entre le grognon « Grug » joué par l’excellent Nicolas Cage (« Spider-Man : New Generation ») ou « Eep » interprétée par la dynamique Emma Stone (« The Favourite ») et le reste des comédiens-iennes, toute l’équipe incarne à merveille les intonations et accents préhistoriques nécessaires pour un tel métrage animé.

Quant à la version française, le casting s’adapta au mieux et rendit également, un bon doublage. Un seul défaut se constate, l’absence injuste du comédien Dominique Collignon-Maurin (« Le Cinquième Elément ») qui a été écarté de plusieurs studios en doublage suite à une polémique ayant pris un peu trop d’ampleur.

Quoiqu’il en soit, « Les Croods 2 : Une nouvelle ère » divertit les petits et grands enfants à souhait, permet de passer un excellent moment en famille, de mieux comprendre les avantages d’une bonne communication entre les parents et les enfants et surtout, amuse encore plus que le premier volet.

Les Croods 2: Une nouvelle ère
USA – 2020
Durée: 1h35 min
Animation, Aventure, Comédie
Réalisateur: Joel Crawford
Avec: Nicolas Cage, Ryan Reynolds, Emma Stone, Leslie Mann, Peter Dincklage, Kelly Mary Tran, Catherine Keener
Universal Pictures Switzerland
07.07.2021 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -