Une fois de plus la tranquillité de la station balnéaire d’Amity et la vie de la famille Brody est bouleversée par un requin assoiffé de sang. Dans cette aventure, Lorraine Gary reprend le rôle de la veuve Ellen Brody. Toute l’horreur de son passé ressurgit lorsque son fils est tué par un requin. Accablée de douleur, elle part aux Bahamas où elle rencontre l’insouciant pilote d’avion joué par Michael Caine. Mais la terreur des profondeurs réapparaît et Ellen doit alors repartir pour mener un dernier combat.


Premier constat : La Revanche ne tient pas compte des événements du troisième opus. Pourquoi ? En tout cas pas pour le renier tant il est mauvais, puisque celui-ci fait pire.

Pour commencer, on nous impose un requin vengeur tenant absolument à tuer les membres restants de la famille Brody, prêt à les suivre jusqu’à Hawaï pour mener à bien son funeste dessein. Une vilaine bestiole donc, qui n’hésite pas à grogner lorsqu’elle sort de l’eau pour montrer qu’elle n’est pas contente. Oui, un requin blanc affublé de cordes vocales. Un spécimen mutant, sans doute.

Ensuite, il s’avère qu’Elaine Brody est plus ou moins psychiquement reliée à ce requin. Elle peut ainsi le sentir quand il est dans les environs. Du gros n’importe quoi je vous dis !

Mais le pire reste le vide scénaristique. Car il ne se passe pas grand-chose après la mort de Sean au début du film, hormis la nouvelle histoire d’amour entre madame Brody et le pilote d’avion, interprété par Michael Caine (qui jouera, bien des années plus tard, Alfred dans la trilogie Batman de Christopher Nolan). Autant dire que ce n’est pas tout à fait ce que le spectateur attend d’un long métrage de ce genre.

Heureusement que le requin fait l’effort de se montrer un maximum lors de ses (trop rares) attaques, on évite ainsi la déception totale. Il n’empêche, passée l’intro, il faut attendre la dernière demi-heure pour qu’il se passe enfin quelque chose d’intéressant avec lui. Il nous offre même une attaque plutôt fun dans cette partie, durant la scène de la banane gonflable tirée par le bateau. Sa scène finale vaut aussi son pesant de lambis dans le genre nanar.

Un film à classer dans la catégorie des « utiles pour remplacer un somnifère », le volet de trop sur lequel s’achèvera tristement la saga.

Côté technique, la restauration est du même acabit que celle du second opus, quasiment rien à redire et une qualité d’image au top !

Pour les suppléments, le disque comporte une fin alternative, absente dans la précédente édition DVD, ainsi que la BA du film (tous deux uniquement présents via le menu). Des bonus certes pas énormes, mais c’est toujours beaucoup mieux que la simple BA présente sur le Blu-ray du troisième opus.

Les Dents de la mer : La Revanche
Réalisé par Joseph Sargent
Avec Lorraine Gary, Lance Guest, Mario Van Peebles…
Titre original : Jaws : The Revenge
Sortie Blu-ray le 05/07/2016
Universal DVD

« Les Dents de la mer : La Revanche » - Les dents de trop
Film
Suppléments du disque
Restauration
2.0Note Finale

A propos de l'auteur

Passionné de films fantastiques et d’horreur depuis toujours, appréciant tout particulièrement les Kaiju Eiga.

Articles similaires