Miss Marvel, pas si ado et très intéressante

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Peu de temps après la sortie du réussi « Moon Knight » sur « Disney + », c’est la nouvelle super-héroïne « Miss Marvel » qui apparut. Plus colorée et légère, cette mini-série n’oublie pas les cultures et histoires indo-pakistanaises, l’héroïne au travers de ses mésaventures.


Kamala Khan, jeune pré-adolescente Américaine de 16 ans qui vit à Jersey, a une vie relativement machinale : les cours, sa famille, voir son ami Bruno et profiter des jeux vidéo un maximum. Sans oublier bien sûr, son admiration envers sa super-héroïne préférée, Captain Marvel, alias Carol Denver. Mais Kamala ne peut s’empêcher de se sentir mal dans sa peau et pas à sa place avec ses parents. Jusqu’au jour où elle recevra un beau cadeau. Des bracelets transmis de génération en génération et qui semblent avoir… d’étranges pouvoirs. La jeune fille espère alors que sa vie se simplifiera en essayant de les comprendre, mais c’est le contraire qui se produira. Car en plus de devoir garder ce nouveau secret, de vivre à peu près normalement entre les traditions et habitudes musulmanes, elle devra rester davantage discrète et ne pas systématiquement suivre son instinct afin de sauver des gens. Kamala sent d’ailleurs qu’une profonde introspection s’avère nécessaire, avant de réellement pouvoir continuer ses éventuels débuts en qualité de super-héroïne.

Entre sa participation comme réalisatrice au sein de Loki en 2021 et la mise en scène de « Miss Marvel », Bisha K. Ali eut fort à faire ces 3 dernières années. Si cette version de « Miss Marvel » demanda également plusieurs changements par rapport aux comics créés en 2013, cela dérange moins que Thor : Love and Thunder.

A la base présentée comme une courte série dotée de teintes variées et chatoyantes, « Miss Marvel » ne s’avère pas autant légère que prévu. Au contraire et tant mieux. Ainsi, une grande partie historique s’imbrique dans la fiction et cela rend sa trame davantage intéressante.

Sans oublier les chocs entre les générations par rapport aux us et coutumes familiaux, religieux et scolaires. D’ailleurs, Ima Vellani, alias « Kamala Khan », le prouve au travers de son jeu de jeune comédienne. Pas toujours en accord avec ses obligations, elle n’hésitera parfois pas à exprimer ce qu’elle pense et ressent envers et contre tous-tes, même par rapport à ses parents et son frère.

Elle n’oublie cependant pas ses racines ou certaines traditions, qui sont filmées et montrées de différentes manières, même musicalement. Ainsi, la compositrice Laura Karpman (« What if… ? ») choisit plusieurs morceaux très éclectiques, rythmés et de provenances diverses et variées.

Ceux-ci accompagnent d’ailleurs à merveille la trame de « Miss « Marvel ». Qu’il s’agisse des titres plus anciens comme l’entraînant « Ko Ko Korina » chanté par Masroor en 1966. Ou plus récemment, « Blinding Lights » de « The Weeknd » avec ses teintes des années 80 parfaitement adaptées à l’univers de « Miss Marvel ».

A propos et au travers de cette héroïne, c’est l’occasion de découvrir pour les spectateurs-trices, la toute 1ère interprétation d’Iman Vellani face aux caméras. Effectivement, « Miss Marvel » s’avère être son 1er rôle et la jeune comédienne offre une belle performance avec les pointes d’humour et de légèreté nécessaires. Sans oublier sa phase de préadolescence qui aura forcément certaines conséquences…

Quant à ses collègues, à l’exemple de Matt « Bruno » Linz (The Walking Dead) qui a un peu plus d’expérience cinématographique, ils rendent également leur personnage touchant, intéressant et acceptant la modernité du 21ème siècle, sans en oublier les traditions.

Finalement, entre les apparitions surprises, les allusions cinématographiques et autres références « multivers », l’ambiance insouciante de la mini-série et son originalité quant à l’aspect historique de la guerre, « Miss Marvel » divertit et permet de découvrir une nouvelle super-héroïne intrépide qui découvrira bien plus que ses pouvoirs…

Ms. Marvel
USA – 2022 / 50 min /Drame, Science fiction, Action
Créée par Bisha K. Ali, Bisha K. Ali
Avec Iman Vellani, Matt Lintz, Yasmeen Fletcher
Disponible sur Disney+

- Publicité -

Violent Night

Fumer fait tousser

Good Luck to You, Leo Grande

Le Lycéen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -