Les coulisses du plus grand scandale de l’histoire du patinage artistique seront explorées le 27 février à Genève grâce à la projection privée de « Moi, Tonya ». Il s’agit de la troisième avant-première de film organisée en vue de PULSE !, le Festival International du Film de Sport, qui aura lieu à Genève et sur l’arc lémanique en novembre.


Moi, Tonya de Craig Gillespie en lice dans trois catégories aux Oscars dont celle de la meilleure actrice, dépeint à travers la biographique chaotique de la patineuse Tonya Harding la pauvreté de l’Amérique « white trash » et la ségrégation sociale autour du sport de haut niveau. Le film s’empare pour cela de l’histoire la plus « célèbre, absurde, tragique et désopilant de l’histoire du patinage artistique et des Jeux olympiques », selon Ascot Elite : l’agression en 1994 de la jeune patineuse Nancy Kerrigan, organisée, selon le film, par les proches de Tonya Harding.

L’avant-première sera suivie d’une discussion sur le biopic et les coulisses du patinage menée par Jean-Philippe Rapp, notamment journaliste et directeur du Festival du film alpin des Diablerets (FIFAD). Elle fera intervenir Corinne Djoungong, entraîneuse de la relève Swiss Olympics, diplômée de l’Association suisse des maîtres de patinage et experte Jeunesse et Sport, et Per Bo Mahler, médecin répondant des classes sport et art (SSJ, DIP) et spécialiste en médecine du sport.

Tout comme les avant-premières de “Borg/McEnroe” le 31 octobre à Lausanne, et Battle of the Sexes le 21 novembre à Genève auxquelles ont participé près de 600 personnes, cette soirée fait partie d’une série d’événements annonçant la première édition de Pulse!, le Festival International du Film de Sport. La soirée, organisée par Lemon Lake, productrice de Pulse!, a lieu grâce au soutien d’Ascot Elite, du Cinerama Empire, de la Ville de Genève et de ThinkSport.

Informations pratiques
Mardi 27 février à 19 h15. (Ouverture des portes à 19 h 00)

Cinérama Empire
Rue de Carouge 72 — 1205 Genève

Festival International du Film de Sport (PULSE)
Cette avant-première est le troisième événement organisé par l’équipe de PULSE !, le Festival International du Film de Sport, pour promouvoir les valeurs du sport et à explorer celui-ci grâce au cinéma. Le but du Festival, dont la première édition est prévue pour fin 2018, est de présenter e mettre en valeur des films de formats et de genres variés dans le but de rassembler, divertir, informer et enrichir un large public passionné de sport, de cinéma et d’histoires humaines.

« Notre objectif est de divertir tant les adultes que les plus jeunes, mais aussi de révéler les multiples dimensions du sport grâce au septième art, ce qu’il véhicule de positif, tout en maintenant un regard ouvert sur son impact social et économique”, précise Claudia Durgnat, sa conceptrice et fondatrice, à l’origine de plus d’une vingtaine de festivals internationaux.

En effet, le sport, « ancré en nous », est merveilleusement raconté par les films, qui mettent en valeur « les histoires intimes et mêlent la grande histoire à la petite histoire », comme l’affirmait Gérard Camy dans une interview à Libération à l’occasion de la sortie de « I, Tonya ». Professeur et historien du cinéma, il est coauteur de l’ouvrage « Sport et cinéma » et participe à l’aventure PULSE !

www.pulse-sportfilmfest.com

[Source : Communiqué de presse]