Marc Webb retrouve l’homme araignée dans un élan de puérilité affirmée. Loin d’être négatif, cet aspect permet au personnage de récupérer son essence d’adolescent arrogant.


Les quelques bonnes surprises de mise en scène s’ajoutent à un scénario favorisant avant tout la romance sur l’action et la comédie. La fraîcheur du film s’avère nuancée par le jusqu’au-boutisme du récit et son final inattendu. Bien que la relation entre Peter Parker et Gwen Stacy manque de panache, l’alchimie entre les deux acteurs fonctionne. Malheureusement, plusieurs fautes de goût viennent gâcher le plaisir premier du film: l’humour et l’écriture hasardeuses, ainsi que la musique pompière de Hans Zimmer et son utilisation ridicule dans le combat final.

Faisant visiblement transition avec un troisième épisode plus ambitieux, « The Amazing Spider-Man 2 » n’a certes pas la maestria des précédents opus de Sam Raimi, mais se pose comme une contre-offre relativement appréciable.

The Amazing Spider-Man 2
De Marc Webb
Avec Andrew Garfield, Emma Stone…
Sony / Rainbow