Ces dernières années Alexandre Desplat est partout (sept partitions en 2013). Le compositeur est aussi un habitué des Césars (meilleures musiques originales pour « De battre mon cœur s’est arrêté » et « De rouille et d’os »), ainsi que des Oscars, avec pas moins de six nominations. Malheureusement, la statuette lui échappe encore. Parmi ses collaborations avec des cinéastes aussi éclectiques que célèbres, celle avec Wes Anderson débouche depuis maintenant trois films sur de petits bijoux musicaux. Avec « The Grand Budapest Hotel », Alexandre Desplat se renouvelle et innove tout en restant fidèle à son style. Sa partition est tournée vers des consonances slaves (« No Safe-house »), dominée par les perçussions et les cordes pour de belles envolées toutes en énergie (« Escape Concerto »). Le compositeur utilise également des instruments traditionnels tels que la balalaïka (un luth russe triangulaire) ou la cithare, ainsi que l’orgue qui remplace le piano sur cette partition (« Last Will And Testament »). Une très belle réussite !

The Grand Budapest Hotel

The Grand Budapest Hotel
Alexandre Desplat
Fox Music

The Grand Budapest Hotel
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires