The Young Ones

The Young Ones


Dans un futur proche, une ville au milieu de nulle part privée d’eau, quelques hommes se battent pour un flacon du précieux liquide et quelques chances de survie.


Bien que l’ambiance apocalyptique, les décors poussiéreux et désertiques rappellent forcément « Mad Max », le réalisateur semble clairement vouloir développer ici son propre univers et imposer un cinéma très personnel. Jake Paltrow ne s’interdit aucune audace et incongruité formelle ou scénaristique. Le montage surprend, la lumière est changeante et le récit suit plein de pistes déconcertantes. La mise en scène se permet même quelques effets d’un autre temps tels que de gros zooms dans le plan. Mais bien qu’au premier abord l’œuvre manque d’unité, le tout trouve au final, bizarrement, une certaine cohérence. Comme si le réalisateur savait exactement où il allait et se plaisait à perdre volontairement le spectateur en route.

The Young Ones

The Young Ones

Sans craindre non plus d’étirer parfois les scènes jusqu’à l’excès. Cette lenteur revendiquée s’avère toutefois entêtante et l’ambiance générale colle à la peau. Michael Shannon évolue ici comme un poisson dans l’eau, habitué des films d’atmosphère (« Take Shelter », « Bug ») et Nicholas Hoult fait un petit tour de chauffe avant le très attendu «Mad Max : Fury Road ».

« Young Ones » n’est finalement que le deuxième long-métrage d’un auteur qui ne manque ni d’ambition ni d’idées, qui semble encore chercher son style et que de prochains films désigneront peut-être comme un cinéaste à suivre. Son dernier ouvrage mérite en tout cas d’être découvert.

The Young Ones
De Jake Paltrow
Avec Michael Shannon, Nicholas Hoult, Elle Fanning…
Ascot Elite