Triple 9

Un grand casting au menu de ce thriller sombre et violent dans les bas-fonds d’Atlanta.


Un braquage qui tourne mal, des flics peu fréquentables, de la drogue en cartels et beaucoup de dégâts collatéraux. C’est ce que nous propose ce nouveau thriller de John Hillcoat (Des Hommes Sans Loi). Une plongée directe dans les sombres quartiers d’Atlanta, où se côtoient flics ripoux, dealers armés et mafieux en tous genres. Des policiers peu recommandables se retrouvent à devoir braquer une banque pour le compte d’un mafieux russe. Tout se complique lorsque la police se lance sur cette enquête et que les braqueurs retournent au travail. Démarre alors une longue et violente course poursuite qui ne semble pas pouvoir se terminer de la meilleure des façons.

Triple 9
Des fondements sombres, notamment via les lieux choisis et les lumières utilisées. Un thriller violent donc, mais finalement pas aussi glauque que pouvait laisser présager les bandes-annonces. Au vu des personnages choisis, des acteurs à « forte gueule » et du contexte, tout était mis en place pour aller au bout de l’idée ; ce n’est pas le cas et il reste un goût d’inachevé.

A l’inverse, le casting fait mieux que se défendre. De sacrées « gueules » pour thrillers, avec notamment Woody Harrelson, Casey Affleck ou encore Chiwetel Ejiofor. On en oublie, et cela fait beaucoup pour un film de deux heures. Certains personnages ne seront donc pas vraiment approfondis et un peu « caricaturaux » comme celui d’Aaron Paul, forcément sous drogues.

Triple 9
Cependant, il ne s’agit pas tant d’un défaut. La force du film est de nous faire douter de tous les personnages et d’insister sur la frontière fragile de la justice. Le choix des acteurs y contribue fortement, avec par exemple un Casey Affleck peu expressif ou Chiwetel Ejiofor d’une intensité folle.

La justice, justement, est un des thèmes centraux de ce long-métrage. Qui est vraiment digne de confiance ? Cette question ne trouvera peut-être pas toutes les réponses, mais joue sans conteste un rôle dans l’ambiance et dans le choix des personnages. Les scènes d’action sont toutes impressionnantes et oppressantes, notamment l’assaut de la police au milieu du métrage. On notera tout de même quelques passages qui s’essoufflent et une fin moins périlleuse que la montée dramatique pouvait le laisser entendre. Un thriller intéressant, mais qui ne va pas complètement au bout de ses idées sur la globalité.

Triple 9

Triple 9
De John Hillcoat
Avec Casey Affleck, Chiwetel Ejiofor, Anthony Mackie, Aaron Paul, Woody Harrelson.
Ascot Elite

Sortie : 16/03

Triple 9 : « Boom, t’es mort ! »
3.0Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)