Plus qu’une icône de la mode, Yves Saint Laurent était une icône tout court. Six ans après sa mort, deux films lui sont consacrés.

Premier des deux et seul « officiel », le justement nommé « Yves Saint Laurent » nous offre une plongée sans retenue dans la sublime relation entre le couturier et son agent Pierre Bergé. Enveloppant son récit d’un académisme bluffant, Jalil Lespert traite son sujet avec une délicatesse et un respect de tous les instants, arrivant même à des sommets émotionnels qu’on n’avait pas vu depuis longtemps dans le cinéma français.

Visages de ces émotions, Pierre Niney et Guillaume Gallienne sont, eux aussi, d’une justesse incroyable, et font de l’empathie un mot d’ordre constant. « Yves Saint Laurent » a donc tout du film bien sous tout rapport, mais vise bien plus haut que ça. Car au delà de décrire la vie d’un grand artiste, il s’intéresse surtout à ses faiblesse et à l’amour qui le sauva d’elles.

Yves Saint Laurent
De Jalil Lespert
Avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne…
Pathé Films / 20th Century Fox