8.8 C
Suisse
21 septembre 2021

S'abonner au magazine

« Boîte noire » : Une splendide incursion dans l’aviation

-

La plupart du temps, les fictions avec des avions sont soit des films d’action, soit des documentaires. Mais « Boîte noire » est une exception plongeant le public dans les coulisses d’un vaste domaine méconnu au travers d’une enquête haletante et intense.


Proche de la zone d’atterrissage, les passagers du vol Dubaï-Paris se réjouissent de pouvoir remettre les pieds sur terre. Au moment où les hôtesses passent avec les chariots en proposant les habituelles petites consommations, une agitation extrême va gagner toutes les personnes du vol qui finira par se crasher dans les alpes françaises. Sur les 300 passagers et membres de l’équipage, personne n’a survécu. C’est afin de comprendre cette louche effervescence que Matthieu Vasseur, technicien acoustique et enquêteur de la BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses en France), sera dépêché sur place pour trouver les raisons de l’incident. Et les causes peuvent être multiples, car la qualité sonore de la boîte noire s’avère très abîmée. Serait-ce une erreur de pilotage ? Ou un acte terroriste ? Matthieu va devoir dépasser ses limites afin de comprendre cet étrange déroulement. Et il le sait, il n’en reviendra pas indemne.

7 ans après leur dernière collaboration, le metteur en scène et cinéaste Yann Gozlan (« La Mécanique de l’ombre ») et Pierre Niney (« OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire »), se retrouvent au sein d’un long-métrage énigmatique et intelligent, « Boîte noire ».

Dès le début de son projet, Yann Gozlan voulut réaliser une œuvre cinématographique abordant le sujet de l’aviation et les fameuses boîtes noires. A ce propos, les enregistreurs de vol (plus communément nommé les boîtes noires), ont évolué et le noir n’existe plus. Les couleurs diffèrent et l’orange avec des lignes blanches le remplace.

Si les premiers prototypes datent des années 1930 et que les pellicules photographiques étaient effectivement enfermées dans une chambre noire étanche à la lumière, grâce à l’évolution technologique, le numérique remplace ce système depuis plusieurs années déjà. En outre, le système actuel résiste davantage aux crashs et réagit mieux au moment de leurs utilisations si une enquête devait survenir.

Pour en revenir à « Boîte noire » après ce petit résumé historique, c’est grâce à sa fascination de l’aviation que le metteur en scène et scénariste Yann Gozlan découvrit l’organisme français, le BEA (soit Le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses en France). Suite à plusieurs prises de contact avec certain-e-s collaborateurs-trices de ce Bureau, la trame s’ébaucha, puis se concrétisa en se basant sur différents faits divers réels.

Bien que Yann Gozlan s’impliquât énormément quant à son projet cinématographique, ses collègues Simon Moutaïrou (« Burn Out »), Nicolas Bouvet (« Deux moi ») et Jérémie Guez (« Sons of Philadelphia ») le firent certainement autant car « Boîte noire » contient une ambiance très sombre et inquiétante tout au long de son histoire. Un des principes qui n’aurait peut-être pas pu se faire sans la collaboration scénaristique des 4 hommes.

Naturellement, ce film intense n’aurait pas sa qualité sans une distribution magistrale portée par Pierre Niney comme déjà mentionné. Si à ses côtés Lou de Laâge (« Respire ») demeure méconnaissable en jeune femme ambitieuse et persévérante, qu’André Dussollier (« Attention au départ ! ») incarne un Directeur méticuleux ou encore, qu’Olivier Rabourdin (« La Dernière folie de Claire Darling ») joue le collaborateur très mystérieux, « Boîte noire » est surtout un long-métrage permettant au public d’en apprendre davantage quant à certains rouages de l’aviation civile.

Par rapport au tournage de « Boîte noire », celui-ci se fit principalement sein de la commune du Bourget vers Paris, là où se situent les locaux de la BEA. Les autres zones utilisées dans le cadre de la fiction existent réellement et sont employées pour le salon de l’aéronautique français par exemple. Ainsi, « Boîte noire » impressionnera certainement les spectateurs-trices grâce à ses décors authentiques.

Troublant, captivant dès les premières minutes, intriguant et très efficace, ce long-métrage s’adresse à un large public. Aux personnes appréciant et connaissant l’aviation certes, mais aussi aux spectateurs-trices curieux-euses de découvrir comment une enquête dans l’aviation civile peut se mener actuellement. Et surtout, de quelle manière est composée à présent, une fameuse boîte noire…

Boîte noire
FR – 2020
Durée: 2h09 min
Thriller, Drame
Réalisateur: Yann Gozlan
Casting: Pierre Niney, Lou de Laâge, André Dussollier, Guillaume Marquet, Sébastien Pouderoux, Olivier Rabourdin
Frenetic Films AG
08.09.2021 au cinéma

Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,168FansLike
10,000FollowersFollow
749FollowersFollow
645SubscribersSubscribe