8.1 C
Suisse
27 octobre 2020

S'abonner au magazine

Captain Marvel : A la recherche de son passé…

-

Attendu impatiemment par les fans des super-héros et de l’univers « MCU » (« Marvel Cinematic Univer »), « Captain Marvel » rempli parfaitement sa promesse avec son héroïne, les effluves des années 90 et des personnages qui ne sont pas ce qu’ils prétendent…


Carole Danvers se sent perdue… La jeune femme a en effet un passé trouble et seuls de rares souvenirs lui reviennent occasionnellement. Mais elle n’a jamais vraiment le temps d’en savoir plus, car elle est constamment sollicitée sur le terrain. Même si tout commence habituellement lors de sa nouvelle mission, un changement brutal surviendra et Carole va se retrouver prise dans un enjeu d’une telle ampleur, qu’une guerre galactique pourrait bien débuter et la dépasser. Tout en se battant, elle devra donc vaincre ses doutes et surtout, mieux comprendre ses forces et ses pouvoirs. Ceci, en évitant de faire confiance à n’importe qui…

« Captain Marvel » est donc le 1er long-métrage des studios « Marvel » avec comme personnage principal, une héroïne. Un défit important pour la major, d’autant plus que « Wonder Woman » sortit en 2017, avait montré la capacité des femmes au sein de tels projets cinématographiques. Cependant, l’entreprise, toujours chapeautée par « Disney », du regretté Stan Lee a davantage innové cette fois-ci. Car non seulement, ils ont nettement mis en valeur l’importance des femmes face aux caméras, mais également au niveau de la réalisation, du scénario et pour la 1ère fois depuis l’ère des super-héros et héroïnes, même à la composition musicale.

C’est en effet la jeune turque Pihar Toprak (collaboratrice musique Justice League) qui fut choisie pour son talent en qualité de cheffe compositrice par rapport à cette réalisation. Malheureusement, le thème musical de la production « Marvel » manque de rythme et reste peu en tête. Néanmoins, la plupart des morceaux choisi permettent aux spectateurs-trices de rapidement se sentir immergé-e-s dans les années 90.

A propos d’ambiance, la production de « Captain Marvel » a légèrement modifié son introduction en hommage à la disparition récente d’un grand homme. Ce bref moment a beau être triste, mais pas déprimant, l’intrigue et l’action surviennent quelques instants plus tard. Même si le fil conducteur de la trame reste assez basique et donne une impression de déjà-vu (comme souvent avec ce genre de fictions), il demeure difficile (voire impossible) de se lasser des super-héros. Notamment grâce à l’infographie, aux cascades spectaculaires et aux jeux des acteurs-trices.
Au sujet de la distribution, outre Brie Larson (Kong : Skull Island) dans le rôle principal, ses collègues féminines comme Annette Bening (Seule la vie…) ou Lyshana Lynch, prouvent leur talent et efficacité. Pour cette dernière d’ailleurs, il s’agit de sa toute 1ère participation au sein d’une grosse production. Evidemment, Samuel L. Jackson (Glass) interprète à nouveau à la perfection son rôle de « Fury ». Son rajeunissement reste impressionnant jusqu’à la fin et parfois même, plus réussi que certaines scènes d’action. Enfin, et le public l’attendait impatiemment, « Captain Marvel » marque le retour de Clark Gregg, alias « l’agent Coulson ». Toujours autant méticuleux et opérationnel, ce long-métrage permet aux spectateurs-trices de mieux cerner son personnage.

Beaucoup d’autres éléments drôles et surprenants, à l’exemple du chat, sont à apprécier par rapport à cette fiction. Non seulement elle dégage une image positive pour la gente féminine quant à leurs possibilités d’évolution professionnelle dans le milieu du 7ème Art, mais l’œuvre cinématographique montre également que le sexe faussement « faible » a aussi énormément de talent et un avenir très prometteur, entre autres, au niveau ce domaine pour les générations à venir.

Bien sûr, les scènes post-génériques sont au rendez-vous et elles permettront de se mettre rapidement dans l’ambiance des futurs films « Marvel »…

Captain Marvel
USA   –   2019   –   Action
Réalisateur: Anna Boden, Ryan Fleck
Acteur: Brie Larson, Samuel L. Jackson
© Marvel Studios. All Rights Reserved.
06.03.2019 au cinéma

Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.
- Publicité -

BON à SAVOIR

« Sous les étoiles de Paris » : La misère existe partout

Si les migrant-e-s et réfugié-e-s demeurent souvent abordés dans l’univers du cinéma français depuis quelques années, les films traitant des SDF...

« A Perfect Family » : Un changement d’identité inattendu

Réalisé par Malou Leth Reymann, « A Perfect Family » se dote d’un scénario novateur et audacieux. Si la trame demeure tragi-comique, elle...

Ciné-Doc invite le Festival cinémas d’Afrique

Suite à l’annulation, cet été, de la 15e édition du Festival cinémas d’Afrique – Lausanne, Ciné-Doc invite, dans son réseau de...

Freaky

Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle...

Un autre homme

François s’installe avec son amie dans la Vallée de Joux, où il chronique des films pour le...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe