« Falcon et le Soldat de l’Hiver »: Mais où est passé le fantastique ?

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Si la mini-série paraissait explosive et haletante, malheureusement cela ne sera pas tout à fait exact. Car son problème principal demeure l’absence de la science-fiction. Néanmoins, elle s’intègre bien dans la nouvelle phase « Marvel » et explique beaucoup de choses.


Quelques temps se sont écoulés depuis le claquement de doigts de Thanos et le douloureux combat des Avengers contre le titan interplanétaire. Les milliards de disparus ont rejoint la terre et chacun-e essaie de vivre tant bien que mal comme auparavant. Mais si les intentions sont souvent positives, la réalité s’avère différente. Entre un mystérieux groupuscule prenant toujours plus de pouvoir, un organisme mondial ne respectant pas systématiquement les droits humains, une agente qui refait surface soudainement ou encore l’obligation de libérer un Baron très dangereux, Falcon se verra également contraint de faire équipe avec un autre Vengeur. Pour le meilleur et pour le pire et surtout, afin de terminer chacune de leurs opérations.

Comme évoqué antérieurement, « Falcon et le Soldat de l’Hiver » fut diffusé du 19 mars au 21 avril dernier à raison d’un épisode par semaine, chaque vendredi, sur la plateforme « Disney + ». Si le 1er épisode demeura relativement intéressant et intriguant, malheureusement l’entier de la série ne s’avéra pas des plus palpitantes et originales.

Avec 6 épisodes, d’une cinquantaine de minutes environ, les investigations et voyages autour du monde de « Sam Wilson » et « Bucky Barnes » ne furent pas forcément celles espérées par les téléspectateurs-trices. Surtout parce que le fil conducteur de la mini-série manqua cruellement de fantastique et resta donc, trop terre-à-terre. Parfois pompeuse aussi, notamment à cause de certains dialogues dont le sens devenait répétitif.

Au niveau de la distribution, les 2 rôles en tête d’affiche que sont Anthony Mackie (« Avengers : Endgame ») et Sebastian Stan (« Moi, Tonya ») s’en sortent assez bien, malgré un manque de dynamisme dû au scénario de la mini-série. Mais c’est surtout Daniel « Baron Zemo » Brühl qui montre son savoir-faire et être face à l’adversité. Rusé, egocentrique et très organisé, son interprétation prouve tout le talent du personnage et sa hargne contre un système spécifique.

Face à ce personnage saugrenu et comédien doué ayant déjà joué dans l’écurie « Marvel » en 2016 dans « Captain America : Civil War », un nouveau venu prometteur au sein du « MCU » (donc « Marvel Cinematic Univers »). Et surtout, un acteur à surveiller de près, car son talent pourrait faire beaucoup parler de lui dans les années à venir.

Pour en revenir à « Falcon et le Soldat de l’Hiver », il s’agit de Wyatt « John Walker » Russell qui est le fils du couple Kurt Russell (« Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du mandarin ») et Goldie Hawn (« Snatched »). S’il a déjà joué au sein de grosse productions à l’exemple du catastrophique « Overlord » et de différentes séries, sa performance dans la production « Marvel » resta l’une des plus marquantes.

Malheureusement, son personnage n’est pas assez creusé et demeure trop effacé par rapport à d’autres protagonistes. Un choix scénaristique très regrettable car le côté sombre de « John Walker » aurait mérité d’être davantage montré.

Quant au groupuscule souhaitant ardemment changer la planète bleue, leurs actions menées ne révolutionneront pas le fil rouge de la série. Car même si la prestation de la responsable du groupe se remarque grâce à la comédienne anglaise Erin Kellyman (« Solo : A Star Wars Story »), là encore, sa dynamique et sa hargne sont à peine survolées alors que l’inverse aurait été beaucoup plus intéressant.

Entre des épisodes un peu trop courts au niveau de la durée, qui auraient pu en avoir 1 ou 2 de plus, un thème musical absent et certains des personnages manquants de charisme, « Falcon et le Soldat de l’Hiver » cumula plusieurs éléments en sa défaveur.

Néanmoins, un large public prit plaisir à découvrir la mini-série et ses plus-values, celles mentionnées dans cet article comme tant d’autres. Cela permit donc à « Falcon et le Soldat de l’Hiver » de remporter un franc succès. Une 2ème saison est même déjà envisagée et quoiqu’il en soit, le duo de l’homme volant audacieux et de l’ancien tueur implacable reviendra aussi dans de futurs long-métrages du « MCU ».

Falcon et le Soldat de l’Hiver
Titre original : The Falcon and the Winter Soldier
USA – 2021 / 45min / Aventure, Fantastique, Action
Créée par Malcolm Spellman
Avec Anthony Mackie, Sebastian Stan, Wyatt Russell
Disponible sur Disney+

- Publicité -

Heitere Fahne

En roue libre

Arthur, malédiction

L’Homme parfait

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -