Les Nouvelles Aventures de Peter Pan

Le personnage de Peter Pan, créé par James Matthew Barrie et déjà bien des fois décliné au théâtre, dans la littérature, au cinéma et à la télévision est une source d’inspiration intarissable.


Bien sûr, celle que les précédentes générations connaissent le mieux et qui fait office de référence, est la version créée par Disney. C’est donc logique que pour appâter de fidèles spectateurs tout frais, ces « Nouvelles Aventures » reprennent les codes du dessin animé de 1954 (même conception des personnages et des décors principaux), tout en modernisant le contexte. Aujourd’hui, Wendy chatte, regarde des films sur son beamer et rêve de devenir déléguée de classe. Surtout elle menace toujours de grandir, fait la jalousie de Clochette, sert parfois d’appât à l’infâme Crochet et prouve bien que les thèmes fondamentaux de l’œuvre originale ont été conservés. Ce respect de l’héritage est un des meilleurs atouts de ces 5 nouveaux voyages à Neverland. Les enfants restent les mêmes alors à quoi bon se priver de monstres marins, de pirates, de fées et de sirènes ? Les intrigues sont parfois étonnamment complexes mais suffisamment bien expliquées par l’image où les dialogues que même les plus petits et les moins éveillés comprendront. Comme lorsque l’un des plans diaboliques et géniaux du Capitaine Crochet, comme toujours assez incompatibles avec les modestes capacités de ses bras-cassés de sous-fifres, consiste à mettre Peter devant un choix cornélien : choisir entre Wendy et Clochette. Outre cette ambition inattendue au niveau des intrigues, ce petit produit est suffisamment dynamique et captivant pour calmer les ardeurs de vos chérubins qui avaient peut-être pour la journée, le projet de ruiner la vôtre.

Les Nouvelles Aventures de Peter Pan
De Augusto Zanovello
Avec (les voix) de Taric Mehani, Lisa Caruso
Universal