13 C
Munich
dimanche, juin 16, 2024
- Publicité -

Mission : Impossible – Fallout : le brillant épisode où l’imprévu est omniprésent

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Le précédent volet narrait comment « Ethan Hunt » avait découvert un groupuscule dangereux et très organisé nommé « Le Syndicat ». Cette fois-ci, l’entier de son équipe se confronte directement aux terroristes qui feront tout pour supprimer ces gêneurs.


S’il existe une franchise cinématographique ne cessant de repousser les lois de la gravité, c’est « Mission : Impossible ». Ce depuis le premier film de Brian De Palma en 1996. Bien sûr, les séries télévisées durant les années 60-70, puis 80-90, ont toujours autant leur classe, charme et efficacité. Mais il est indéniable que les long-métrages marquent davantage notamment grâce aux intrigues, cascades et réalisme reproduits et toujours plus poussés.

On ne change (presque) pas une synergie gagnante et Hollywood l’a compris depuis longtemps déjà. Ainsi, le réalisateur Christopher McQuarrie La Momie ») s’implique à nouveau dans ce « Mission : Impossible ». Il en va de même pour le casting demeurant quasiment identique avec en tête d’affiche Tom Cruise. Habitué à son rôle d’Ethan Hunt, depuis plusieurs années déjà, il est impensable qu’un autre acteur reprenne ce personnage. A ses côtés, son fidèle collègue Ving Rhames Les Gardiens de la Galaxie 2 ») incarnant aussi pour la 6ème fois Luther Stickell. Sa prestation continue à être toujours autant plaisante en qualité de professionnel passionné d’électronique. Rebecca Ferguson The Greatest Showman ») et Simon Pegg Ready Player One ») sont également de retour et interprètent respectivement Ilsa Faust et Benji Dunn à merveille. Mais l’actrice se faisant la plus remarquée reste Michelle Monaghan Pixels ») au travers de sa performance touchante et attachante. Toutefois, celui qui offre une prouesse inattendue et clairement surprenante, c’est Henry Cavill Justice League »). Il serait injuste de détailler davantage son personnage. Néanmoins, il faut s’attendre à des rebondissements multiples et à un investissement très éloigné de « Superman ». Car bien loin de la polémique sur sa moustache virtuelle, Henry Cavill prouve d’emblée ses talents à endosser d’autres rôles à la perfection.

Par contre, une absence se remarque fortement au sein de cette réalisation. Celle de Jeremy « Œil-de-Faucon » Renner qui était très présent lors des précédentes aventures. Certes, il avait annoncé officiellement ne pas pouvoir participer à ce tournage étant très pris par les « Avengers ». Cependant, le scénario donne l’impression qu’il a été effacé trop aisément ce qui est très regrettable. En effet, une simple et plausible explication aurait permis au public de mieux comprendre sa situation restant floue à ce jour.

Quoiqu’il en soit, la saga créée et adaptée par Bruce Geller dans les années 60-70, devient toujours plus lucrative et impressionnante. Car pour cette nouvelle mission acceptée, Tom Cruise repousse ses limites non pas durant une courte scène accrochée à la porte d’un avion sans protection. Mais avec une longue séquence où le suspense est à son comble et le comédien donne sans cesse l’impression de frôler la mort. Afin de crédibiliser un maximum les décors et plans capitaux, ils ont tourné la plupart du temps en extérieur à l’autre bout du monde comme la Nouvelle-Zélande, ou l’Inde. Le casting a aussi beaucoup travaillé en amont. Ainsi, Tom Cruise a pris des cours de pilotage dans l’intention d’être très optimum. Henry Cavill a suivi un entraînement intensif le changeant radicalement de ses précédentes expériences en qualité de super-héros. Souhaitant faire comme Tom Cruise, il exécuta de nombreuses cascades tout en appréciant leurs sensations fortes.

La plupart des aficionados des « Mission : Impossible » seront rassurés par le script et les scènes dépassant largement les précédents opus. Quant au public appréciant ce genre, la plupart le trouveront incroyable et audacieux. Bien sûr, l’œuvre cinématographique ne s’adresse pas aux enfants, car d’une part elle contient plusieurs moments avec des déflagrations, mais surtout les plus jeunes ne comprendraient pas certaines parties de l’histoire étant complexes pour eux.

Indéniablement, Mission: Impossible – Fallout sera le meilleur de la franchise jusqu’à présent. Explosif, efficace et plus sombre, il déconcertera bon nombre de spectateurs-trices. Doté d’une distribution 3 étoiles, tout est minutieusement étudié pour rendre le scénario captivant, maîtrisé et rythmé.

La vraie question serait plutôt de savoir quels seront les prochains défis pour Tom Cruise et son équipe ? Toujours est-il que Tom Cruise est déjà partant pour une future réalisation et qu’il souhaiterait la tourner à l’ONU de Genève avec une approche plus intellectuelle…

Mission: Impossible – Fallout
USA   –   2018   –   Action
Réalisateur: Christopher McQuarrie
Acteur: Rebecca Ferguson, Henry Cavill, Tom Cruise
Disney
01.08.2018 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -