Rome, 1973. Des hommes masqués kidnappent Paul, le petit-fils de J. Paul Getty, un magnat du pétrole, en réalité l’homme le plus riche du monde. 


Lorsque Gail, la mère de Paul, se tourne vers son beau-père pour lui demander la somme demandée par les ravisseurs, celui-ci estime que le rapt de son petit-fils n’est pas une raison suffisante pour qu’il se sépare d’une partie de sa fortune, tout en argumentant que s’il cédait, tous les membres de sa famille feraient ensuite l’objet d’enlèvements.
Gail va tout faire pour obtenir la libération de son fils. La seule concession que lui accorde son beau-père est la mise à sa disposition du chef de la sécurité du milliardaire, Fletcher Chace.
Michelle Williams campe le rôle de Gail, alors que celui-ci avait d’abord été proposé à Angelina Jolie, qui l’a décliné. 
Christopher Plummer est J. Paul Getty et on ne pourrait imaginer meilleur jeu pour ce rôle de vieux grigou avare et inhumain.
Mark Wahlberg en chef de la sécurité, version espion tueur est lui aussi bluffant.
Charlie Plummer joue Paul, la victime de l’enlèvement. Un peu terne.
L’ambiance des années 70 était bien là, les décors, costumes, véhicules, tout y était, on s’y serait cru. 
Quelques longueurs rendent ce film un peu poussif.

Bonus : scènes coupées.

  • Avec Michelle Williams, Christopher Plummer, Mark Wahlberg
  • Metropolitan Film Export SRX International
Tout l’argent du monde : quel est le prix d’une vie ?
4.0Note Finale