Uncharted, mais à qui faire confiance ?

Une adaptation intéressante, mais pas très respectée.

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Aux commandes de cette grosse production, Ruben Fleischer. Un metteur en scène devenu en une dizaine d’années, un habitué des films d’action. Avec cette adaptation du célèbre jeu vidéo « Uncharted », il la réussit plutôt bien et ce, malgré l’âge du héros un peu inadapté.


Nathan Drake a une belle gueule d’ange, mais il ne faut pas se fier à son apparence. Voleur dans l’âme, il n’hésite pas à user de son charme, puis dérober le bien sans que la victime ne le perçoive. Sully, alias Victor Sullivan, le sait parfaitement et pour cette raison, il recruta Nathe afin de s’emparer de l’incroyable trésor de Ferdinand Magellan tant convoité au travers des siècles. Car grâce à l’agilité, la persévérance et à l’ingéniosité du jeune homme, il se pourrait qu’ils retrouvent ce fameux butin. Néanmoins, leur alliance s’avère tendue dès le début de leurs investigations et ce, même s’ils déchiffrent relativement vite les mystères. Cependant, les 2 hommes devront finalement se faire confiance car leurs têtes seront mises à prix par des gens peu scrupuleux les pourchassant. Reste à savoir qui dénichera le magot en 1er et ce qu’il en fera ? Sauf si les tueurs les devancent, voire les suppriment avant…

C’est en 2007 que le 1er jeu de la franchise lucrative se conceptualisa. Une douzaine d’années après la marque « PlayStation » développa 6 autres aventures du voleur et de son acolyte. Du Yémen en Ecosse, du désert à la jungle en passant par les mégapoles, « Nathan » et « Sully » vagabonderont beaucoup afin de dénicher les plus incroyables trésors enfouis et oubliés.

Si les jeux vidéo ont évolué sans trop de complications, la mise en place du projet sur grand écran d’ « Uncharted » s’avéra davantage problématique. Cela fait en effet un peu plus de 10 ans à présent que le studio « Sony » souhaitait en faire une fiction.

De ce fait, entre les changements constants de réalisateurs, de scénaristes et d’acteurs, rien ne fut simple. Finalement et après plusieurs remaniements de l’histoire, ce sont 4 scénaristes qui présentèrent leurs idées. Puis, Ruben Fleischer mit en scène cette version d’ « Uncharted ».

Cette adaptation sous forme de prequel demeure divertissante, dotée d’effets spéciaux parfois impressionnants et contient de bonnes cascades. La trame par contre, reste plutôt basique et pour les spectateurs-euses aguerrie-e-s des jeux vidéo ou de ce genre de film d’action, le récit se devine assez aisément.

L’autre principale erreur se situe probablement au niveau de la distribution. Si Marc Wahlberg (« Transformers : The Last Knight ») ou Antonio Banderas (« Hitman & Bodyguard 2 ») correspondent bien à leur personnage par rapport à leur âge, cela n’est malheureusement pas le cas pour Tom Holland (« Spider-Man : No Way Home ») ou sa collègue Tati Gabrielle (« Le Monde secret des Emoji ») paraissant trop jeune au travers de leur protagoniste respectif.

Hélas, cette différence dérange parfois pendant l’histoire. Néanmoins et comme susmentionné, entre certaines scènes minutieusement préparées et chorégraphiées, de très beaux décors naturels ou recréés, ou encore le voyage sympathique dans le monde, « Uncharted » permet de passer un bon moment au cinéma.

A propos des tours de voltige et de leur préparation, le jeune comédien Britannique Tom Holland s’est beaucoup investit afin d’en exécuter plusieurs. Agile, audacieux et appréciant en effectuer par lui-même un maximum (les assurances ne doivent pas trop l’aimer), son implication pour les rendre crédibles se perçoit rapidement et cela valorise « Uncharted ».

S’adressant à un large public, cette réalisation s’apprécie également pour les quelques hommages et allusions aux long-métrages inoubliables plus ou moins du même genre.

Finalement, si « Inexploré » contient ces éléments relativement décevants, cette adaptation évite certains pièges cinématographiques à l’exemple d’une trop proche ressemblance avec « Tomb Raider ». Distrayant, doté d’une bonne dynamique et d’un duo en tête d’affiche plaisant, ce film permet de passer un bon moment entre ami-e-s, jusqu’à la toute dernière minute qui laisse présager plusieurs choses…

Uncharted
US – 2021
Durée: 1h57 min
Action, Aventure
Réalisateur: Ruben Fleischer
Casting: Tom Holland, Mark Wahlberg, Antonio Banderas, Sophia Ali, Tati Gabrielle
SonyPictures Switzerland
16.02.2022 au cinéma

- Publicité -

ARDENTE·X·S

Novembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -