Tim, 7 ans, a tout pour être heureux. Des parents aimants qui lui accordent du temps et vivent avec lui d’extraordinaires aventures. Alors le jour où ces derniers reviennent avec un petit frère à l’allure plus qu’étrange, le monde de Tim s’effondre.


Réalisé par Tom McGrath à qui l’on doit la saga « Madagascar », Baby Boss s’avère être étonnant. L’idée que les bébés soient formatés pour être des leaders ou de gentils enfants est intéressante. Car tout l’intérêt même de « Baby Boss » est de narrer d’une autre manière l’arrivée d’un nouveau membre de la famille.

Tiré du livre pour enfant de Marla Frazee, « Baby Boss » s’adresse à toutes les fratries qui ont dû faire preuve à bien des rivalités. Si le livre est centré sur « The Baby Boss », le film, lui préfère s’attarder sur le grand frère. Permettant ainsi à la réalisation des intrigues plus ouvertes à un large public. Tom McGrath l’avoue très volontiers, certaines séquences sont largement inspirées de sa propre histoire. Une anecdote qui renforce un peu plus le sentiment de sympathie envers ce nouveau bébé « Dreamworks ». Cependant, le film souffre de quelques longueurs qui n’apportent pas grand-chose au film. Un léger ennui vient même titiller les spectateurs-trices.

Regrettable, car la trame de fond aurait pu être poussée un peu plus à l’extrême. En effet, en faisant de ce « baby » doué en affaires, le studio aurait eu la possibilité de proposer un nombre cocasse de situations. En s’adressant à un public plutôt jeune, l’adulte peut vite se sentir délaissé par les pitreries provoquées par ces têtes blondes virtuelles. Cependant, certaines références apportent une petite bouffée d’air. Même si ces dernières sont difficilement perceptibles, elles restent plaisantes à découvrir.

Néanmoins, « Baby Boss » est un divertissement très plaisant, familial et relativement drôle. De plus, sa version Blu-ray est riche en bonus. Un petit plaisir supplémentaire qui permettra une prolongation du long-métrage pour toute la famille. À découvrir en version originale pour les voix d’Alec Baldwin Mission: Impossible – Rogue Nation »), Steve Buscemi Hôtel Transylvanie 2 ») et Jimmy Kimmel Ted 2 »). Mais aussi pour la version française avec celles de Vincent Ropion, Damien Witecka et Stefan Godin. Bien entendu, les subtilités sont plus appréciables dans la langue originale, mais le travail du directeur artistique pour l’adaptation francophone n’est pas désagréable pour autant.

« Baby Boss » est un charmant film à mettre sous le sapin qui ravira volontiers les petits. Pour les grands, il permettra peut-être de se préparer à l’idée qu’avoir un petit frère ou une petite sœur peut s’avérer plus excitant qu’avoir un ami à quatre pattes.

Comme le succès fut au rendez-vous de l’animation, presque 500 millions de dollars, une suite est en préparation pour 2021. Et comme dans le premier volet, tout peut arriver… Une petite sœur par exemple ? Les paris sont ouverts.

Baby Boss (3D)
(The Boss Baby)
US – 2016 – Animation
Réalisateur: Tom McGrath
Voices of: Alec Baldwin, Steve Buscemi, Lisa Kudrow, Patton Oswalt, Jimmy Kimmel, ViviAnn Yee
© Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.

"Baby Boss" : qu’il est difficile de devenir un grand frère !
3.0Note Finale

A propos de l'auteur

Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Articles similaires