Crimes de guerre de Peter Webber

Crimes de guerre de Peter Webber

En 1945, après la capitulation du Japon, le général américain Mac Arthur y est envoyé afin de préparer la reconstruction du pays. Avant toutes choses et au vu de l’importance de la culture ancestrale et des traditions dans la vie japonaise, il est primordial de définir si oui ou non l’empereur qui est considéré comme une divinité vivante a des responsabilités dans le déclenchement de la guerre. Dans l’affirmative, il devra être jugé et condamné pour crimes de guerre. Une enquête doit donc avoir lieu et c’est le général Fellers qui en a la charge. Dix jours lui sont accordés pour fournir ses conclusions, au-delà de ce délai, c’est Mac Arthur qui décidera de la culpabilité ou non de l’empereur. Il est choisi d’abord parce qu’il connaît parfaitement la culture japonaise, il en parle la langue et il a eu des attaches personnelles avec une japonaise. Fellers qui n’est pas retourné au Japon depuis cinq ans est bouleversé par l’état du pays et en parallèle de son enquête qui s’avère difficile, il se met en quête de retrouver la femme qu’il a toujours aimée, Aya. Il l’a connue aux Etats-Unis lorsqu’elle y étudiait et que lui était journaliste.

Matthew Fox dans le rôle de Fellers campe un rôle difficile car d’un côté général avec le pouvoir de commander et de l’autre le valet de Mac Arthur qui est commandant en chef. Tommy Lee Jones revêt les habits et le caractère bien trempé de Mac Arthur avec cet ego presque surdimensionné qui lui convient parfaitement. Ponctué de nombreuses images d’archives, ce film, tiré de faits réels est une véritable leçon d’histoire. Les scènes de désolation et de ravages dus à la guerre sont d’un réalisme tragique. Les personnalités et traits de caractères des généraux américains ont été reproduits avec fidélité.
Bonus, scènes coupées, making of, interviews, etc.

Crimes de guerre
Film de Peter Webber
Avec Matthew Fox, Tommy Lee Jones
Ascot Elite