L’Hirondelle De Mano Khalil

Une œuvre aux thématiques lourdes, que le réalisateur a su faire passer avec talent.


Mano Khalil est connu de nos services pour avoir réalisé le documentaire « Der Imker-L’Apiculteur » (Prix de Soleure en 2013) qui faisait le portrait d’un Kurde installé en Suisse et qui vivait de son miel et de ses abeilles. Cette fois il revient à la fiction avec un road-movie qui lui donne l’occasion d’attaquer sous un autre angle la thématique de l’attachement aux racines. Pour ce faire, il raconte le périple de Mira, une jeune Suisse qui apprend que son père est peut-être encore en vie et qu’il serait installé au Kurdistan irakien. Elle part alors seule pour retrouver sa trace au milieu d’un pays déchiré par le terrorisme et les conflits armés.

L’Hirondelle De Mano Khalil

Cette trame d’apparence assez banale permet à l’auteur d’apporter au spectateur un éclairage bienvenu sur une situation politique complexe. De plus, il greffe à son récit principal des intrigues parallèles qui explorent d’autres thèmes comme le mensonge et l’auto-persuasion, ou encore la désillusion. En forçant son héroïne à faire l’expérience de la tromperie et de la confusion, il parle également des citoyens d’un pays qui ne savent plus toujours à qui faire confiance et à quelle cause dédier leur volonté de lutte ou de résistance. Dommage que le réalisateur, également scénariste, greffe encore à son histoire déjà suffisamment complexe une romance un peu convenue. Petit défaut d’un film important qui sait par ailleurs habilement contrebalancer le poids émotionnel de certaines scènes par d’autres séquences plus légères. Des ruptures de ton bienvenues que les acteurs talentueux font passer avec une apparente facilité. Les superbes décors naturels dénichés par le réalisateur font également respirer une œuvre qui se serait avérée, sans le talent du cinéaste, beaucoup plus pesante.

L’Hirondelle De Mano Khalil

L’Hirondelle
De Mano Khalil
Avec Manon Pfrunder, Ismail Zagros
Columbus Film
Sortie le 04/05

"L’Hirondelle" qui ne trouva pas la Colombe.
3.5Note Finale