21 C
Munich
samedi, mai 18, 2024
- Publicité -

« Men on Fire » : tension et rédemption

Un huis-clos mettant face à face un tueur à gages et un homme torturé par son passé. L’enjeu : une petite fille et son appareil photo.


Isabelle vient se recueillir sur la tombe de ses parents et EN profite pour prendre des photos avec l’appareil qui ne la quitte jamais. Malheureusement, elle va aussi graver sur pellicule un règlement de comptes durant un enterrement. Lorsque le tueur à gages se rend compte de sa présence, elle n’a plus qu’une seule option : s’enfuir pour sauver sa vie. Elle va alors trouver refuge dans une maison de campagne à l’écart de tout, où vit reclus Carter Green, un ancien soldat, traumatisé par le décès de son fils dont il se sent responsable. Un véritable huit-clos s’installe entre Carter, décidé coûte que coûte à protéger la jeune fille, et le tueur à gages qui va jouer de toutes les ficelles pour faire craquer l’ancien vétéran.

Men on Fire-1

La crainte avec les huis-clos est celle de s’ennuyer. Dans un espace confiné et avec un nombre limité d’acteurs, maintenir l’intérêt du spectateur est un vrai challenge, challenge ici pleinement réussi.

Séparés par un simple escalier, le tueur et Carter, vont, peu à peu, chacun à leur manière, installer leurs personnages permettant ainsi de tenir en haleine le spectateur et garantir une tension tout au long des 80 petites minutes que dure le film. D’un côté, un tueur à gages, pour qui le meurtre est une manière de vivre, une nécessité. De l’autre côté, un homme torturé par son passé, qui n’a plus de raison de vivre mais qui voit dans cette jeune fille venue se cacher chez lui un motif de se battre.

Avec des moyens limités mais porté par un duo d’acteurs jouant leurs personnages avec conviction, Adam Alleca, dont c’est le premier film, s’en sort donc avec brio dans un genre qui peut souvent s’avérer casse-gueule, car ne pouvant avoir recours à des artifices, et où la frontière entre réussite et ennui est très mince.

Men on Fire blurayMen On Fire
D’Adam Alleca
Avec : Lawrence Fishburne, Thomas Jane (Carter Green), Ella Ballentine
Ascot DVD

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -