13.7 C
Suisse
21 septembre 2021

S'abonner au magazine

« Pierre Lapin 2 : Panique en ville » : Qui est vraiment la mauvaise graine ?

Les méfaits des lapins s'accomplissent.

-

S’il existe une autrice dont le nom reste méconnu du grand public, mais les personnages ont bercé plusieurs générations, c’est bien Beatrix Potter et son inoubliable « Pierre Lapin ». En 2018, le 1er volet au cinéma eut un franc succès et sa suite, s’avère tout autant réussie.


Pierre, Jeannot, Flopsaut, Trotsaut, Bea et Thomas sont désormais une famille pour le meilleur et surtout, le pire. Car même si la paix s’installe gentiment entre Thomas McGregor et Pierre, la situation reste aussi tendue malheureusement entre eux. Et à force d’être faussement confondu comme le gêneur, le jeune lapereau va beaucoup se questionner quant à son existence. Est-il un véritable voyou ou juste un trouble-fête ? Pourquoi ne peut-il s’empêcher de se mêler de la vie des autres ? Impétueux jusqu’au bout, Pierre décide de s’aventurer loin de ses amis et de son territoire. Ainsi, il se fera connaître d’un groupe ayant peu de scrupules et très motivés à l’enrôler afin de commettre de jolis méfaits. Ravi d’être reconnu, Pierre préférera-t-il sauver ses ami-e-s ou continuera-t-il toujours plus à devenir davantage une mauvaise graine ?

En 1902, l’autrice Anglaise Beatrix Potter, fit paraître pour la 1ère fois les mésaventures de « Peter Rabbit », soit « Pierre Lapin » en français. Si son ouvrage fut refusé de nombreuses fois par les maisons d’édition à l’époque, une fois que l’une d’entre elles accepta ses contes considérés comme les premiers dans le genre de la « fantaisie animalière », le succès s’avéra immédiat pour Mme Potter.

Toutefois les années passant, elle devint davantage éleveuse de moutons et de lapins et abandonna son amour pour l’écriture afin d’être en compagnie de ses animaux et de son mari. Elle décéda dans ses terres anglaises en 1943.

Un peu plus d’1 siècle s’est donc écoulé depuis le triomphe temporaire de l’écrivaine. Les décennies passant et contrairement aux produits dérivés qui se firent déjà peu après la création de « Pierre Lapin », rares furent les adaptations de ses mésaventures sur le petit et grand écran. Celle d’avantage marqué, demeure encore et toujours l’animation réalisée entre 1992 et 1993 des studios anglais « Frederick Warne & Co. et TVC London ».

Une vingtaine d’années plus tard, et donc pour la 1ère fois dans l’univers cinématographique, le cinéaste Will Gluck (« Annie ») eu l’ambition d’adapter les mésaventures du lapereau au cinéma.

Ainsi, il enrôla un casting à l’aise avec leur personnage, tant pour celles et ceux doublant les animaux, que les autres apparaissant réellement face aux caméras. A commencer par les 2 acteurs en tête d’affiche, soit Rose « Bea » Byrne (« Nos pires voisins ») et Domhnall « Thomas McGregor » Gleeson (« Good Bye Christopher Robin »).

Si ce duo fait rire et gèrent très bien les scènes avec les lapins, c’est surtout la gestuelle, les dialogues et les intentions joués par James « Pierre Lapin » Corden (« Yesterday »), Colin « Jeannot Lapin » Moody (« Sons of Philadelphia ») ou encore Margot « Flopsaut » Robbie (« Birds of Prey ») qui amusent davantage et font le charme de « Pierre Lapin 2 : Panique en ville ».

Cependant et en plus de tous les autres protagonistes venant du très bel imaginaire de l’autrice anglaise Beatrix Potter et apparaissant plus ou moins furtivement dans cette suite, au sein de celle-ci, un nouveau personnage se conçut : « Barnabas ».

Doublé en version originale par Lennie James (« Blade Runner 2049 »), ce lapin cache de nombreux tours dans son sac, davantage même que « Pierre ». Ce dernier sera toute fois, séduit par le caractère et les propos subtilement placés par « Barnabas ». Jusqu’à quel point, là est toute la question.

Dans tous les cas, si « Pierre Lapin 2 : Panique en ville » demeure un peu plus sérieux que le 1er opus de 2018, il ravira incontestablement les petits et grands enfants. En outre, cette réalisation permet de passer un bon moment en famille et surtout, de comprendre qu’être parfois la « mauvaise graine » reste également normal et fait du bien.

Pierre Lapin 2: Panique en ville
USA – 2020 – Animation, Aventure, Comédie familiale
Réalisateur: Will Gluck
Casting: James Corden, Margot Robbie, Lennie James, Aimee Horne, Sia, Domhall Gleeson, Rose Byrne
Sony Pictures
16.06.2021 au cinéma

Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,168FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe