5.8 C
Suisse
22 septembre 2021

S'abonner au magazine

« The Suicide Squad » : En route pour la jolie balade à « Jotuheim » !

Les tarés sont (re) lâchés.

-

Les super-vilains sont enfin de retour ! Sous la direction de l’excellent réalisateur James Gunn, « Harls », « Nanaue », « Weasel » et bien d’autres, vont en baver pour sauver notre pitoyable terre. Un film spectaculaire et digne d’anti-héros comme beaucoup le souhaitent.


Bloodsport le savait… Se rendre à l’étrange tour de Jotuheim est vraiment un acte suicidaire. Car en plus de se faire canarder à tout-va, le fait qu’il ne fasse confiance à aucun de ses collègues et que la manière dont Amanda Weller l’oblige à aller à l’île de Corto Maltese, puis à Jotuheim, rien ne se présente bien. Il a beau être le meneur de leur groupe de tueurs (et de bras cassés), entre King Shark voulant engloutir tout le monde et le type bizarre avec ses pastilles de couleurs, le sauvetage du Colonel Rick Flag semble compromis. Encore plus lorsque les Suicidaires décident de sauver Harley Quinn, puis finalement, d’affronter un gigantesque monstre inattendu et vraiment redoutable. En fin de compte, la vraie question est de savoir qui finira avec une balle dans la tête, découpé, dévoré, écartelé ou pire… Une chose demeure sûre, personne ne s’en sortira indemne et les tueurs adoreront tirer dans le tas.

En août 2016, une grosse production réalisée par David Ayer très attendue par les fans, sortit dans les salles obscures. Si le film fut un succès au Box-Office, il eut paradoxalement de nombreuses critiques négatives : un « Joker » trop absent, une « Enchanteresse » exagérément jeune et des méchants ne l’étant pas suffisamment.

Malgré tout, une suite est d’office envisagée avec le metteur en scène, puis finalement, sans lui. Après de multiples rumeurs par rapport au réalisateur, à l’exemple Mel Gibson (« Blood Father ») et au casting (Will Smith serait revenu en « Deadshot »), le projet va en fin de compte se concrétiser, grâce à l’arrivée de l’Américain James Gunn.

Après plusieurs mois de discussions entre ce dernier et la direction des studios « Warner-DC », le formidable et polyvalent cinéaste obtint carte blanche pour une adaptation dans une vision lui étant davantage personnelle et principalement… plus folle, audacieuse et sanglante.

Cependant et à ce niveau de la critique, une précision importante se doit d’être notée. « The Suicide Squad » n’est pas une suite ou un remake, mais véritablement une adaptation différente.

Dans ce but, James Gunn choisit tout d’abord de reprendre une partie des personnages et acteurs-trices de la version précédente de « Suicide Squad ». A commencer par l’inoubliable interprète Margot Robbie pour « Harley Quinn ».

Mais cette idée n’est de loin pas la seule principale force de la réalisation. En effet, entre la diversité du reste du casting et surtout, les vilains « DC » sélectionnés, l’histoire ne peut être que folle, originale et explosive.

Ainsi au sein de la distribution, les spectateurs-trices pourront ainsi découvrir le génial « King Shark / Nanaue » joué par Sylvester Stallone (« Rambo : Last Blood ») vocalement, et par Steve Agee (« Brightburn ») physiquement. Quant aux autres protagonistes présents au sein de « The Suicide Squad », ils ne sont pas en reste. De la timbrée « Harley Quinn », en passant par l’implacable « Peacemaker » joué par le surprenant John Cena (« Le Voyage du Dr. Dolittle ») ou encore celle invoquant les rats, les recrutés pour cette mission ne manquent pas d’audace et d’envies de massacres.

Avec « The Suicide Squad », la fiction dans son entier s’avère décalée, originale et au bord d’une intense folie explosive. Des dialogues croustillants à la bande originale composée par le doué John Murphy (« Kick-Ass »), des effets numériques soignés en passant par un méchant inattendu et beaucoup plus redoutable qu’il ne paraît, tout est réuni pour passer un excellent moment.

La passion, l’engouement et surtout, l’influence des comics que lisaient James Gunn enfant, se ressentent. Ceci toujours avec son style cinématographique atypique. Ainsi, il n’oublie pas le patron du 1er studio l’ayant engagé, Lloyd Kaufman (« Shakespear’s Shit Storm ») des studios « Troma Entertainment ».

Une major produisant des genres de films davantage gore et où la satire lubrique, sont souvent les sujets principaux. Au travers de l’excellent « The Suicide Squad », il se pourrait même qu’un hommage soit rendu par rapport à la major susmentionnée. Néanmoins, seul-e-s les fans des productions « Troma » comprendront réellement de quoi il s’agit.

Au final, « The Suicide Squad » s’avère parfait à regarder en cette saison estivale. Des super-vilains, des monstres, du sang, des morts et bien plus encore, forment un long-métrage vraiment divertissant et qui plaira à un large public. Evidemment, il vaut mieux rester jusqu’à la fin pour la scène post-générique car le côté retord de la réalisation se perçoit tout au long de l’histoire.

The Suicide Squad
USA – 2021
Durée: 2h12 min
Action – Aventure – Comédie
Réalisateur: James Gunn
Casting: Margot Robbie, Idris Elba, Jai Courtney, Taika Waititi, Alice Braga, Nathan Fillion, Viola Davis
Warner Bros
28.07.2021 au cinéma

Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,168FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe